16 octobre 2003, Rome -- M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO, a lancé un appel pour une alliance internationale contre la faim à l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation (JMA), date anniversaire de la fondation de la FAO, en 1945.

« Les pays doivent traduire les engagements verbaux à lutter contre la faim en programmes concrets qui s'attaquent aux causes mêmes du fléau », a déclaré M. Diouf devant des personnalités de différentes régions du monde, réunies au siège de la FAO, à Rome, pour célébrer la JMA.

« Je suis convaincu que nous pouvons gagner ce long combat contre la faim dans le monde », a souligné M. Diouf dans un discours optimiste, ajoutant qu'il voyait trois bonnes raisons d'être confiant en l'avenir.

« Tout d'abord, jamais dans l'histoire du monde, l'homme n'a produit autant de nourriture [...] deuxièmement, la nécessité d'éradiquer la faim et la pauvreté fait désormais l'objet d'un large consensus international », a-t-il expliqué.

« La troisième raison de mon optimisme aujourd'hui est qu'au cours de l'année passée, plusieurs pays ont courageusement inscrit la lutte contre la faim au premier rang de leurs priorités nationales », a encore dit M. Diouf citant l'Uruguay parmi ces pays.

L'invité d'honneur, le Président de l'Uruguay, M. Jorge Batlle, s'est joint à l'appel en affirmant qu'il fallait, pour se libérer de la faim, unir les forces et placer le combat contre ce fléau en tête des priorités politiques.

Dans son appel pour une alliance internationale contre la faim, M. Diouf a déclaré notamment : « J'espère que la réaffirmation de ce consensus international aboutira à un partenariat mondial dynamique unissant les forces de tous ceux qui luttent contre la faim dans le monde en une action concertée. »

Oeuvrer ensemble

Producteurs et consommateurs de nourriture, organisations internationales, scientifiques, universitaires, groupements religieux, ONG, bailleurs de fonds, décideurs et tous ceux qui sont concernés par le problème de la faim dans le monde oeuvrent déjà de concert dans un certain nombre de pays, a indiqué le Directeur général de la FAO.

Grâce à une « Alliance Internationale contre la Faim », il sera possible de créer une coalition mondiale élargie pour affronter ce problème, tout un chacun devant contribuer à la solution, a-t-il dit en substance.

Ont participé à la cérémonie de la JMA au siège de la FAO notamment, les vice-Présidents Juan Francisco Reyes López du Guatemala et Solomon Berewa de la Sierra Leone, le ministre italien des politiques agricoles et forestières, M. Giovanni Alemanno, et le président de l'Assemblée nationale de l'Italie, M. PierFerdinando Casini.

M. Alemanno a déclaré que l'Italie avait l'intention d'adhérer à "l'Alliance Internationale contre la Faim", une initiative qui requiert, selon lui, non seulement des actions concrètes de la part des Gouvernements, mais aussi une coordination des efforts déployés avec des moyens et des modalités diverses en vue d'éradiquer la faim.

Egalement présent, l'Observateur permanent du Saint-Siège auprès de la FAO, Monseigneur Renato Volante, a lu un message du Pape Jean-Paul II.

L'Alliance contre la faim [...] doit se fonder sur l'idée que la communauté internationale est une famille de nations engagées à rechercher le bien commun universel, souligne le message.

Mettre en place cette Alliance nécessite la solidarité des gouvernements, des organisations internationales ainsi que des hommes et femmes de tous les continents, a fait remarquer le Pape dans son message.

S'attaquer à la faim

Parmi le public, se trouvaient les cinq nouveaux Ambassadeurs désignés par la FAO pour promouvoir sa mission et son message à travers le monde.

Il s'agit du chanteur algérien Khaled, du groupe musical mexicain Mana, de la chanteuse israélienne Noa, de la chanteuse malienne Oumou Sangaré et de Miss Univers 2002, Justine Pasek (Panama), qui ont reçu, à tourde rôle, une plaque d'argent des mains du Directeur général de la FAO.

Pour illustrer le potentiel d'une alliance internationale contre la faim, un groupe d'ONG a organisé, après la cérémonie, un forum pour présenter sa stratégie de lutte contre ce fléau.

La JMA a également été marquée par le lancement d'un CDRom de la FAO relatif à la situation nutritionnelle dans plus de 60 pays.

Il s'agit de profils de la situation nutritionnelle par pays contenant des chiffres et des informations placées dans leur contexte socio-économique et géographique, à l'usage des décideurs, des chercheurs, des professeurs et des étudiants.
Contact:
Stephanie Holmes
Media Relations Office
stephanie.holmes@fao.org
(+39) 570 56350