9 décembre 2003, Rome -- L'Allemagne vient d'accorder une aide de 8,6 millions d'euros destinée à des projets de développement qui seront mis en œuvre par la FAO l'année prochaine.

L'Allemagne financera plusieurs projets en Afghanistan ainsi qu'un projet en faveur des enfants séropositifs au Lesotho et au Malawi.

En Afghanistan, les réfugiés rentrant chez eux et les personnes déplacées à l'intérieur de leur pays recevront des semences de légumes ou de légumineuses ainsi que des outils et des engrais.

La priorité sera accordée aux femmes. Le projet a comme objectif d'aider les populations de retour dans le pays à se réinstaller, relancer la production alimentaire et améliorer leurs moyens d'existence, notamment les ménages vulnérables.

Un autre projet ciblera la formation d'Afghans, hommes et femmes, membres de groupements villageois, dans les domaines de l'élevage de volailles et de production laitière.

En collaboration avec les agriculteurs, la FAO a installé des centres de collecte du lait et a lancé des élevages de volailles pour les femmes dans plusieurs villes afghanes. Ce projet permettra de développer ces activités.

Il aidera aussi les autorités afghanes à encourager le développement de l'élevage en améliorant les services vétérinaires.

L'Allemagne apportera son soutien à la formulation d'une stratégie nationale de sécurité alimentaire à moyen terme. Une base de données globale et d'une utilisation facile sera créée pour la surveillance en matière de sécurité alimentaire.

Au Lesotho et au Malawi, deux pays d'Afrique australe enregistrant un taux élevé d'infection par le VIH/Sida, un autre projet permettra de protéger et d'améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des orphelins et des enfants séropositifs.

Un autre projet aura comme objectif la promotion de la conservation de l'agriculture au Kenya.

Enfin, d'autres projets concernant l'application du Droit à l'Alimentation seront menés au Brésil, au Honduras et au Sierra Leone.

En 2002, les fonds fiduciaires allemands s'élevaient à quelque 8,5 millions d'euros.
Contact:
Erwin Northoff
Relations médias, FAO
erwin.northoff@fao.org
(+39) 06 570 53105