18 décembre 2003, Kaboul/Rome -- Quelque 60 000 familles rurales afghanes ont reçu des semences de première qualité ainsi que des engrais en prévision de la saison d'ensemencement, annonce la FAO.

L'Organisation a distribué 3 000 tonnes de semences de blé de qualité et 4 500 tonnes d'engrais à ces familles à travers le pays. Plus de 500 000 personnes devraient bénéficier de l'amélioration des récoltes et des revenus générés par les semences.

Cette distribution s'est faite au profit des familles vulnérables regagnant leur terre. Des milliers de personnes ont été forcées de fuir leurs exploitations et d'abandonner leurs terres lors de la guerre civile.

"Depuis 2002, la FAO a mené plusieurs programmes de distribution à grande échelle en Afghanistan, apportant à quelque 300 000 familles pauvres, environ 2,7 millions de personnes, des semences de blé et de légumes de qualité, des engrais et des outils dans presque chaque province et district du pays", selon Serge Verniau, représentant de la FAO en Afghanistan.

La FAO a travaillé avec le Ministère de l'agriculture et de l'élevage, entre autres partenaires, pour distribuer les semences.

De meilleures récoltes

Une récente évaluation de la distribution de semences de blé a confirmé que les variétés de semences de la FAO sont plus performantes que les variétés locales ou améliorées que l'on trouve sur les marchés. Elles ont de plus forts taux de germination et une meilleure résistance au froid ainsi qu'aux maladies et à la sécheresse.

Ainsi, les variétés de semences de la FAO ont produit des rendements de 30 à 50 pour cent supérieurs en moyenne que les variétés locales ou améliorées, contribuant, en 2003, à la meilleure moisson jamais réalisée en Afghanistan.

La plupart des semences de blé distribuées par la FAO sont produites par des multiplicateurs grainiers afghans dirigés par le programme national de multiplication des semences de la FAO.

Les variétés produites sont résistantes aux maladies et adaptées aux différentes conditions écologiques du pays. Cela permet à la FAO et aux autres organisations d'obtenir des semences de qualité dans le pays, réduisant ainsi les risques et les coûts.

Les familles ayant reçu les semences améliorées de la FAO ont produit suffisamment de blé pour leur consommation personnelle. Elles ont même réussi à en mettre de côté pour la vente.

Recyclage des armes

La FAO a également distribué des kits de semences maraîchères à près de 800 000 personnes plus tôt dans l'année. Ils étaient composés de variétés importées de semences à haut rendement, de brochures sur les pratiques de jardinage et d'outils produits par des artisans locaux, dont certains ont été réalisés en recyclant du matériel de guerre.

Avec le soutien du gouvernement suisse, la FAO a fourni à Kunduz des outils agricoles, des semences et des engrais aux ex-soldats participant au programme de désarmement, démobilisation et réintégration des Nations Unies. L'opération, qui s'est déroulée en automne dernier, a aidé ces anciens militaires à reprendre une vie civile.

Les gouvernements de Belgique, d'Allemagne, d'Irlande, d'Italie, des Pays-Bas, de Norvège, de Suisse et des Etats-Unis ont contribué au programme de distribution des semences de la FAO.
Contact:
Erwin Northoff
Chargé d'information, FAO
erwin.northoff@fao.org
(+39) 06 5705 3105