Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Global Forum on Food Security and Nutrition • FSN Forum

Re: Maximiser l’incidence de la Décennie d'action des Nations Unies pour la nutrition

Emile Houngbo
Emile HoungboNational University of Agriculture (UNA)Benin

English translation below

Le sujet en question est d'un grand intérêt pour l'humanité, surtout pour l'Afrique subsaharienne reconnue comme l'une des régions les plus touchées au monde par la malnutrition. Vu que la nutrition est au coeur de la formation du capital humain nécessaire au développement, il est important d'aborder le sujet avec une démarche techniquement valide. Un simple recueil d'avis et de propositions d'activités ne donnerait pas un bon résultat à mon avis. Il en sera de même pour des actions planifiées uniformément à travers toutes les régions. Car, la nutrition a un fondement socioculturel et économique. Elle mérite donc d'être abordée différemment selon les réalités socioculturelles et économiques des diverses régions du monde. A cet effet, des études socioéconomiques préalables - ne serait-ce que des études sommaires ou au moins une revue documentaire sur le sujet - sont indispensables pour définir des actions pertinentes, planifiées, avec indicateurs valides et mesurables jusqu'à l'échéance des dix (10) ans fixés. Je suggère que dans le meilleur des cas la démarche de planification stratégique soit adoptée, avec la participation des parties principales prenantes du système de nutrtion de chaque région (ou pays) afin de révéler objectivement les vrais goulots à attaquer suivant les régions. C'est ce qui permettra de parvenir à de meilleurs résultats; soit le recul sensible de la malnutrition au bout des dix (10) ans. C'est dire que des moyens financiers et techniques sont nécessaires à mobiliser pour que des résultats tangibles soient obtenus. Des moyens doivent être déployés à plusieurs niveaux: planification des actions, définition des indicateurs, mise en oeuvre des actions, suivi-évaluation et évaluation finale du programme.  

The subject in question is of great interest to humanity, in particular to Sub-Saharan Africa, recognized as one of the regions most affected by malnutrition at global level. Given that nutrition is at the heart of building of the human capital necessary for development, it is important to deal with the subject with a valid technical approach. In my view, just a compilation of opinions and proposals for action will not produce a worthwhile result. It will be the same for actions planned uniformly throughout all the regions, because nutrition has a sociocultural and economic foundation. Therefore it should be approached differently according to the sociocultural and economic realities of the different regions in the world. To this effect, initial socioeconomic studies – even if only summary studies or at least a documentary review of the subject - are indispensable in order to define the relevant actions, planned with valid and measurable indicators covering a fixed period of 10 years. I suggest that the best option would be to adopt the strategic planning approach with the participation of the main parties involved in the nutrition system of each region (or country) with the task of revealing objectively the true bottlenecks to deal with in each region. This will enable better results to be achieved; i.e. the measurable reduction of malnutrition at the end of 10 years. That means that financial and technical means must be mobilized in order to obtain tangible results. Means should be deployed at different levels for: planning of actions, definition of indicators, implementation of actions, follow-up assessment and final evaluation of the program.