Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Global Forum on Food Security and Nutrition • FSN Forum

Re: Appel à contributions sur les expériences et les approches efficaces de politique pour aborder la question de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le contexte de la dynamique changeante des relations entre zones urbaines et zones rurales

Emile Houngbo
Emile HoungboNational University of Agriculture (UNA)Benin

La transformation de la ville en campagne pose le défi de la production d'une quantité suffisante de nourritures. L'apparition de la ville s'opère avec la réduction des espaces cultivés et l'accroissement de la demande en nourritures: produits bruts agricoles et produits manufacturés. Une expérience faite au Bénin dans les années 90 a permis de se rendre compte que l'on n'a pas toujours besoin d'accroître le niveau de production d'aliments, mais d'améliorer le niveau de l'efficacité de leur utilisation par la bonne distribution spaciale des produits agricoles et la limitation des pertes et gaspillages. Le Projet d'interventions locales pour la sécurité alimentaire (PILSA) avait beaucoup travaillé à faciliter la jonction entre zones déficitaires (souvent plus urbanisées) et zones excédentaires de produits agricoles (souvent plus rurales). En effet, certaines réalités spatiales éloignaient des communautés voisines qui ne pouvaient échanger facilement les vivres entre elles. Un grand cours d'eau appelé "Couffo" empêchait par exemple les populations de la Commune d'Agbangnizoun (zone déficitaire) de se rendre facilement dans la Commune de Lalo, à moins d'un kilomètre, pour se procurer des vivres.  Elles sont obligées de contourner le Couffo en passant par la région Lanta; ce qui les oblige à parcourir plus de 20 km à pied, en taxi ou avec des moyens de déplacement en mauvais état. Il en résultait l'accentuation du phénomène d'insécurité alimentaire et nutritionnelle dans ces zones. Le PILSA a à cet effet réalisé des infrastructures pour corriger cette situation. Un ponceau avait donc été réalisé sur le Couffo, connectant ainsi facilement et à moindre coût les populations de ces deux Communes mitoyennes. Les effets de cette infrastructure sur la sécurité alimentaire et même financière des populations ont été tangibles. Des actions pareilles ont été aussi réalisées à Dètèkpa dans la Commune de Za-Kpota et à Kpokissa dans la Commune de Zogbodomey.