Tamaño del texto:

Contáctenos:

Re: Consultation du HLPE sur le projet V0 du Rapport: Investir dans la petite agriculture pour parvenir à la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Prof. Denis Requier-Desjardins Institut d'Etudes Politiques de Toulouse/LEREPS, France
24.01.2013
Denis

Je félicite les auteurs du rapport pour la qualité du travail effectué qui fait un bilan extrêmement complet du rôle de l’agriculture familiale dans la sécurité alimentaire et des contraintes qui pèsent sur elles. Je souhaiterais cependant souligner qu’il me paraît important de prendre en compte la question de la diversification des revenus et des activités au sein des ménages ruraux (plus de la moitié des revenus ruraux au Sud ne seraient plus des revenus d’exploitation). Même si on peut considérer que dans la majorité des cas cette diversification est un moyen de diluer les risques inhérents à la production agricole de l’agriculture familiale et qu’un renforcement des investissements en sécurisant les conditions de production pourrait rendre cette stratégie moins nécessaire, il reste que dans certains cas on est en présence d’une marginalisation de l’activité agricole dans les systèmes de moyens d’existence, qui peut d’ailleurs aller jusqu’au retrait total. Dans certains contextes cela peut diminuer les incitations à investir des agriculteurs familiaux, même si celles-ci sont portées par des politiques spécifiques, compte tenu justement du caractère résiduel de l’activité agricole dans leur portefeuille d’activités et leurs stratégies familiales.