Font size:

Contact us:

Re: Nutrition-enhancing agriculture and food systems

Mr. Xavier Meignien International Institute of Refrigeration / Institut international ...
26.07.2013
Xavier

[texte français après le texte anglais]

Dear all,

Foods with high nutritional value are often perishable goods (fruit and vegetables, tubers, animal products).

Good food preservation is both a public health issue and an accessibility and availability issue.

Public health: It is important to ensure food safety by setting up a reliable quality control system. In addition, this is a question of consumer confidence. These controls should focus on quality parameters (pesticide residues, bacterial or viral infection, parasites ...) and properly applied methods such as temperature control throughout the cold chain.

Accessibility and availability: Post-harvest losses from all causes (handling, excessive temperatures ...) diminish availability to consumers. In some cases lack of suitable logistics mean certain products are not found in retail only a few dozen kilometres from production areas. Whichever the case, losses impact prices paid by consumers and those paid to the producer which discourages production.

The stakes are high because, according to a study by the FAO in 2011, post-harvest losses of perishable produce (until final sale to the consumer) represent about a third of production in developing countries (figures vary across regions and product categories).

[the International Institute of Refrigeration (IIR) is an intergovernmental organization;  Web site: http://www.iifiir.org ]

--------------

Bonjour à tous,

Les aliments à haute valeur nutritive sont souvent des produits périssables (fruits et légumes, tubercules, produits d’origine animale).

La bonne conservation de ces produits est à la fois un enjeu de santé publique et un enjeu d’accessibilité et de disponibilité.

Santé publique : il importe de veiller à la sécurité sanitaire des aliments, et pour cela de mettre en place un système de contrôle de qualité crédible ; c’est aussi une question de confiance des consommateurs ; ces contrôles doivent porter sur les paramètres de qualité (résidus de pesticides, contamination bactérienne ou virale, parasites…) et sur les moyens mis en œuvre (contrôle des températures tout le long de la chaîne par exemple)

Accessibilité et disponibilité : les pertes après-récolte, toutes causes confondues (manutention, températures excessives…) réduisent l’accessibilité pour les consommateurs ; dans certains cas, faute de logistique adaptée, certains produits sont introuvables à quelques dizaines de kilomètres des lieux de production ; dans tous les cas, les pertes ont un impact sur le prix payé par les consommateurs et celui payé au producteur, ce qui décourage la production.

L'enjeu est de taille puisque selon une étude de la FAO de 2011, les pertes de produits périssables après récolte (jusqu'à la vente au consommateur final) représentent de l'ordre du tiers de la production dans les pays en développement ( proportion variable selon les régions et les catégories de produits).

[L’Institut International du Froid (IIF) est une organisation intergouvernementale; site web: http://www.iifiir.org ]