Font size:

Contact us:

Re : Permettre aux coopératives rurales et aux organisations de producteurs de devenir des entreprises durables

Abdou Yahouza CLUSA Projet sécurité alimentaire ARZKI, Niger
16.07.2012
Abdou

Bonjour chers collègues du FSN
merci pour cet important sujet. Ci-dessous
Les coopératives ont des rôles importants à jouer dans la croissance économique, la sécurité alimentaire et l'amélioration des conditions de vie dans les pays en developpement. Toutefois ces coopératives n'ont pas bénéficié des appuis nécessaires pour bien jouer ces rôles. En effet le Programme d'Ajustement Structurel a fait désengager les Etats et devraient permettre aux coopératives rurales de prendre en charge certains services. Malheureusement le PAS a été très vite signé sans pour autant avoir préparé et renforcer les capacités des paysans et leurs coopératives à prendre en charge ces services.Il y'a eu des lois permettant la création de coopératives, mais beaucoup de coopératives ont été créées sans pour autant être bénéfiques pour ses membres, pour l'Etat et pour la communauté. En effet dans la majorité de coopératives on peut constater:
- le manque de structuration, de plan d'action et de plan d'affaire
- le manque de financement : faible mobilisation des ressources internes et externes. Dans les lois des finances nationales il n'y a aucune ligne budgétaire qui concerne les coopératives rurales; peu de coopératives disposent de capital fonds de roulement et d'équipement.
- le manque d'encadrement technico-organisationnel et de suivi des coopératives rurales.
- la méconnaissance des opportunités, droits, avantages et devoirs dans leurs milieux respectifs
- des difficultés d'accès aux intrants, aux crédits,
- difficultés de commercialisation des productions
- des taxes à l'exportation.
- les droits aux exonérations à l'importation ne sont pas effectifs.

Donc pour avoir un monde meilleur il faut soutenir les coopératives rurales:
- conduire une analyse diagnostic et une typologie de toutes les coopératives rurales
- relire et harmoniser les textes régissant les coopératives
- renforcer les capacités techniques, organisationnelles, financières des coopératives rurales
- rendre effectifs les droits aux exonérations à l'importation des intrants et équipements de production et de transformation
- réduire les taux d'intérêts des emprunts aux coopérative
- appuyer les coopératives à développer des plans d'affaires, des circuits d'approvisionnement des producteurs et des circuits de commercialisation des productions agricoles
- Créer les dialogues directs entre les coopératives et les gouvernements
- inscrire des lignes budgétaires d'appui financier aux coopératives dans les lois des finances nationales
- instituer un système de suivi et évaluation des activités des coopératives pour l'amélioration continue.
Merci
Abdou Yahouza
Projet ARZIKI - Niger