Forum global sur la sécurité alimentaire et la nutrition • Forum FSN

Consultation
-

Programme d'action pour combattre l'insécurité alimentaire lors des crises prolongées

Chers membres du Forum,

Les crises prolongées font partie des contextes les plus difficiles dans la lutte contre l'insécurité alimentaire et la malnutrition. Alimentées par de multiples causes sous-jacentes telles que des catastrophes naturelles ou d'origine humaine, des carences en matière de gouvernance et des systèmes de moyens d'existence insoutenables, on estime que les crises prolongées touchent 366 millions de personnes dans le monde. Parmi celles-ci, plus d'une personne sur trois – 129 millions – souffre de malnutrition, un taux plus de deux fois supérieur à celui d'autres pays en développement. Ceci représente 20 pourcents de toutes les personnes souffrant de malnutrition dans le monde. La nature persistante de ces crises, à laquelle s'ajoutent des interventions inadaptées, menace les vies et les moyens d'existence, dégradant les mécanismes d'adaptation et rendant souvent le relèvement plus difficile dans le temps.

En 2010, le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) a déterminé que les crises prolongées nécessitaient une attention particulière. Un processus consultatif a été lancé pour mettre au point et assurer la large appropriation d'un Programme d’action pour combattre l’insécurité alimentaire dans les crises prolongées (CSA-A4A).

Des progrès peuvent être faits vers une amélioration de la sécurité alimentaire et la nutrition dans les crises prolongées en combattant les limites connues des politiques et actions. On dispose de nombreuses preuves concernant les interventions requises pour produire des résultats durables en termes de sécurité alimentaire et nutrition. Le CSA-A4A diffuse des principes clés issus de ces connaissances, afin de contribuer à des politiques et actions plus intégrales et effectives.

En plus de proposer des orientations politiques, le CSA-A4A constitue un appel à l'action transformatrice – de la part de tous les acteurs, à tous les niveaux – pour fournir aux populations touchées le soutien dont elles ont besoin. Ceci nécessite de réunir les forces de l'aide humanitaire et des actions et ressources du développement afin de mettre en œuvre des politiques et actions intégrales et fondées sur les droits qui combattent les causes sous-jacentes de l'insécurité alimentaire et la malnutrition, contribuent à la résilience des systèmes de moyens d'existence et alimentaires et apportent une réponse immédiate aux besoins dans les situations de crise prolongée.

Le CSA-A4A a pour objectif de fournir des orientations pratiques et fondées sur des preuves aux gouvernements, aux communautés touchées, aux organisations intergouvernementales et régionales, aux organisations de la société civile, aux organisations de recherche et vulgarisation, aux universités, au secteur privé, aux donateurs et aux fondations. La participation au CSA-A4A sera volontaire et sans engagement et devra être interprétée et appliquée dans le cadre des obligations existantes aux termes des législations nationales et internationales.

Des consultations avec les parties prenantes du CSA concernant le CSA-A4A sont menées depuis juillet 2013, et une réunion mondiale s'est tenue en avril 2014 à Addis Abeba afin de débattre de l'avant-projet version zéro du CSA-A4A. Cette consultation en ligne vise à étayer les contributions et apports reçus jusqu'ici en offrant une opportunité aux individus et organisations qui n'ont pas encore pu participer aux réunions physiques.

Les éléments négociés du CSA-A4A, y compris les principes d'action, seront accompagnés et appuyés par des ressources en ligne comprenant :

  • Annexe A – Exemples illustrant la manière dont les principes peuvent être transformés en action
  • Annexe B – Études de cas
  • Annexe C – Recueil de documents de référence et de preuves
  • Annexe D – Glossaire des mots clés

Tous les résultats de la consultation contribueront à la préparation de l'avant-projet version un qui fera ensuite l'objet de négociations par le Groupe de travail à composition non limitée (OEWG) du CSA-A4A à Rome en juillet 2014. Le CSA-A4A en résultant sera ensuite présenté lors de la 41ème session du CSA en 2014 en vue de son adoption par la plénière.

Nous sollicitons votre contribution concernant l'avant-projet version zéro en répondant aux questions suivantes :

1.       En termes généraux, les dix articles présentés dans l'avant-projet version zéro abordent-ils les questions clés nécessaires pour combattre l'insécurité alimentaire et la malnutrition dans les crises prolongées ? Si non, quels changements pourraient-ils être apportés ?

2.       Les rôles et responsabilités des parties prenantes pertinentes présentés dans l'avant-projet version zéro sont-ils suffisamment clairs et définis afin de faciliter la mise en œuvre des principes ? Si non, quels changements devraient-ils être apportés ?

3.       Les exemples illustrant les politiques et actions présentés en Annexe A des ressources en ligne sont-ils suffisants afin de montrer la manière dont les principes débattus peuvent être transformés en action ? Si non, quels changements devraient-ils être apportés, ou quelles sont vos suggestions supplémentaires ?

4.       Le CSA-A4A vise à constituer un document d'orientation, afin de favoriser un engagement politique fort de toutes les parties prenantes pour la mise au point de politiques, d'actions, d'investissements, d'accords institutionnels adaptés. Dans ce sens :

a)      La structure et le langage actuels des principes sont-ils suffisamment clairs et accessibles pour les parties prenantes pertinentes ?

b)      Quelles mesures doivent-elles être prises pour que les principes du CSA-A4A soient utilisés et mis en œuvre par les différentes parties prenantes, une fois adoptés par le CSA 41 ?

Afin d'appuyer la révision de l'avant-projet version zéro du CSA-A4A, les commentaires reçus au préalable ont été compilés et associés aux sections pertinentes du CSA-A4A. Veuillez s'il-vous-plaît vous référer à la matrice de suivi des commentaires pour mieux comprendre les suggestions, propositions, recommandations et contributions déjà reçues jusqu'ici, ce qui contribuera à l'élaboration de l'avant-projet version un.

Nous vous remercions par avance pour votre temps et pour partager vos connaissances et expériences avec nous.

Madame l'Ambassadrice Josephine W. Gaita

Madame Elisabeth Kvitashvili

Co-Présidentes du Groupe de travail à composition non limitée du CFS-A4A

* Cliquez sur le nom pour lire tous les commentaires mis en ligne par le membre et le contacter directement

Pages