Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Forum global sur la sécurité alimentaire et la nutrition • Forum FSN

Discussion
-

Les œufs: mettre leur énergie au service de la lutte contre la faim et la malnutrition

Chers/Chères Amis/es,

Malgré la prévalence croissante de l'obésité et des maladies non transmissibles, la dénutrition demeure un problème redoutable pour nombre des pays les plus pauvres de la planète. En Afrique orientale et australe, en Afrique occidentale et centrale et en Asie du Sud, plus d'un tiers des enfants présente un retard de croissance. En fait, le retard de croissance touchait encore près de 151 millions d'enfants de moins de cinq ans dans le monde en 2017. Pour un grand nombre de ces enfants, ce déficit qui gâchera leur vie entière a commencé dans le ventre de leur mère. La mauvaise qualité des aliments est l'un des principaux facteurs qui contribuent à la faible croissance à la fois dans l'utérus et dans les premières années vulnérables de la vie. Mais quels aliments faudrait-il promouvoir pour faire une différence dans ces données? Et comment faire en sorte que les aliments les plus nutritifs soient accessibles aux populations les plus pauvres du monde?

Le petit œuf semble de plus en plus susceptible d'offrir une solution pratique et efficace à ces problèmes. Les œufs se composent de protéines presque pures, de très haute qualité. Pour les jeunes enfants, ils fournissent également la quasi-totalité de l'Apport Adéquat en vitamine B12 et en choline. En outre, leur teneur en acides gras essentiels peut avoir une importance particulière pendant la grossesse. La quasi-totalité de la population mondiale, à l'exception notable de la ceinture végétarienne de l'Inde, aime les œufs, et ceux-ci peuvent être produits à des prix qui les rendent accessibles aux personnes les plus modestes.

Depuis la publication d'un essai remarqué l'année dernière (Iannotti, 2017), nous savons que la consommation quotidienne d'œufs peut considérablement améliorer la croissance linéaire des jeunes enfants. La revue Maternal and Child Nutrition vient de publier un supplément spécial qui résume une pléthore d'informations supplémentaires sur la valeur des œufs et les possibilités de les rendre accessibles.

Le premier article fait le point sur le rôle des œufs dans le régime alimentaire de la mère et de l'enfant et présente des données actualisées sur la consommation d'œufs (Lutter et al., 2018), tandis que le second résume les résultats de marketing social dans un essai contrôlé aléatoire des œufs au tout début de la période de nutrition complémentaire pour favoriser un degré de conformité élevé, ainsi que la responsabilisation des participants et un changement politique en Equateur (Gallegos-Riofrio et al., 2018).

Les troisième et quatrième articles analysent l’incidence d’une intervention contrôlée visant à favoriser la production avicole sur la diversité alimentaire et l'état nutritionnel des enfants au Ghana (Marquis et al., 2018) et en Zambie (Dumas et al., 2018), tandis que le cinquième article examine les succès et leçons tirées d'un projet sur la production avicole à petite échelle pour augmenter la production  et la consommation des œufs domestiques dans quatre contextes africains différents (Nordhagen et Klemn, 2018).

Le sixième article (Bartter et al., 2018) fait état d'une nouvelle approche de l'utilisation des coquilles d'œufs de poule pour améliorer l'apport alimentaire en calcium en Afrique subsaharienne rurale, tandis que le septième article présente des modèles commerciaux pour la production avicole en Afrique orientale et en Inde (Beesathuni et al., 2018).

Le huitième document (Alders et al., 2018) passe en revue les multiples rôles, systèmes, défis et options pour une production avicole durable dans la perspective de la santé planétaire et le supplément se termine par un article sur la façon d'assurer un accès universel aux œufs en recourant à la production à grande échelle de volailles (Morris et al., 2018). 

Sur la base de ces dernières études, nous vous invitons à participer à une discussion sur ce thème important. Votre expérience et vos connaissances seront très précieuses pour concrétiser les résultats et sensibiliser les gens au rôle que peuvent jouer les œufs dans la lutte contre la faim et la malnutrition.

  1. Afin de faciliter l'accès des populations les plus pauvres du monde aux œufs, quel devrait être le juste équilibre entre la production à petite échelle, la production commerciale à grande échelle et le commerce extensif? Si les pays s'orientent de plus en plus vers la production à grande échelle, comment concilier les intérêts d'une meilleure nutrition et les préoccupations relatives aux moyens de subsistance des petits exploitants?
  2. Quelles sont les différentes façons d'accroître la demande d'œufs, en dehors de la disponibilité accrue et de la réduction des prix? Pouvez-vous donner des exemples d'initiatives réussies?
  3. Comment pouvons-nous atténuer les éventuels inconvénients de la production d'œufs à grande échelle sur le bien-être animal et les émissions de carbone?
  4. Que doivent faire les différentes parties prenantes (gouvernements, secteur privé, universités, agences normatives) pour favoriser l'accès aux œufs dans les communautés pauvres?

Nous espérons que vous trouverez cette question intéressante et nous attendons avec impatience de recevoir vos réflexions et commentaires.

Salutations cordiales

Saul Morris

Tim Lambert

* Cliquez sur le nom pour lire tous les commentaires mis en ligne par le membre et le contacter directement

Pages