Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Forum global sur la sécurité alimentaire et la nutrition • Forum FSN

Discussion
-

Comment pouvons-nous protéger les pollinisateurs et souligner leur importance dans les pratiques environnementales et agricoles ?

La pollinisation nous fournit une grande variété d’aliments, issus pour l’essentiel de l’horticulture. En effet, les pollinisateurs comme les abeilles, les scarabées, les oiseaux et les chauves-souris agissent sur 35 % de la production agricole mondiale, accroissant celle de 87 des principales cultures vivrières dans le monde (FAO) et de nombreuses plantes médicinales. La pollinisation revêt une importance capitale pour la production alimentaire et les moyens d’existence des populations et établit un lien direct entre les écosystèmes sauvages et les systèmes de production agricole. Sans ce service, bon nombre d’espèces interdépendantes et de processus à l’œuvre au sein d’un même écosystème pourraient disparaître.

Les activités humaines ont mis sous pression les pollinisateurs en accroissant la demande tout en détruisant leurs habitats. L’horticulture s’est rapidement développée au cours des dernières décennies et le paysage s’est homogénéisé du fait de l’agriculture intensive. Le déclin de la pollinisation a suscité une prise de conscience de la valeur de ce service et de l’importance d’en assurer la gestion. Une pollinisation efficace demande des ressources, comme des refuges de végétation naturelle vierge. Dans les régions où ceux-ci sont réduits ou disparaissent, les pollinisateurs se raréfient et il devient nécessaire d’adopter de nouvelles pratiques de gestion pour assurer la production alimentaire.

Quelles sont les principales problématiques concernant les services de pollinisation et la sécurité alimentaire ?

1. Ils accroissent la production alimentaire

Aujourd’hui, les abeilles et autres insectes pollinisateurs améliorent la production alimentaire de deux milliards de petits agriculteurs dans le monde, renforçant ainsi la sécurité alimentaire de la population à l’échelle mondiale. Des recherches ont démontré que dans les petites exploitations agricoles diversifiées, une bonne gestion de la pollinisation permet à elle seule d’intensifier la production agricole de 24 % en moyenne, ce qui n’est pas négligeable.

2. Ils améliorent la nutrition

Les aliments les plus riches en micronutriments tels que les fruits, les légumes et les graines dépendent de la pollinisation. Lorsqu’une plante a été correctement pollinisée, c’est-à-dire qu’elle a reçu du pollen en quantité suffisante, elle produit un fruit de plus grande taille et plus uniforme. Par exemple, les pommes rondes supposeraient un apport de pollen suffisant, tandis que les pommes déformées supposeraient un apport de pollen insuffisant ou irrégulier. En règle générale, les plantes consacrent davantage de ressources aux fruits pollinisés et en améliorent ainsi le goût et la qualité.

3. Les abeilles et autres pollinisateurs requièrent des milieux adéquats pour être productifs

Les pollinisateurs ont besoin de bonnes aires d’alimentation, c’est-à-dire des zones riches en pollen et en nectar de fleurs. Il leur faut également des espaces pour nidifier et se nourrir, ainsi qu’un environnement naturel et non toxique. Il y a cent ans, les petites exploitations agricoles où l’on n’utilisait pas de pesticides étaient des milieux particulièrement adaptés aux pollinisateurs. De nos jours, on en trouve encore dans certains pays en développement comme le Kenya.

4. Principales menaces pesant sur les pollinisateurs

En l’absence d’un habitat approprié pour les abeilles et autres pollinisateurs, la pollinisation pourrait peu à peu décliner. Les monocultures, les pesticides, les maladies et la hausse des températures liée au changement climatique sont autant de menaces pesant sur la population de pollinisateurs et par extension, sur la qualité des aliments que nous cultivons. Le déficit de pollinisateurs peut également constituer une menace imminente pour la nutrition.

5. Mesures de protection pour les agriculteurs et les gouvernements

Pour les agriculteurs : Entre autres pratiques conseillées, les agriculteurs peuvent préserver des milieux naturels en laissant des zones non cultivées, créer des haies, promouvoir les cultures intercalaires, réduire ou modifier l’usage de pesticides, laisser des sites de nidification et planter des cultures attrayantes autour de leurs champs, comme la cassave. Ceci a été mis en pratique par des agriculteurs au Ghana et a donné d’excellents résultats.

Politiques publiques : Un rapport élaboré par la plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) signale que les gouvernements devraient promouvoir une agriculture plus diversifiée et moins dépendante de produits chimiques toxiques afin de renforcer la pollinisation et améliorer en conséquence la quantité et la qualité des aliments.

Compte tenu de l’importance des services de pollinisation pour l’environnement et l’agriculture, il est essentiel de prendre des mesures concrètes pour protéger les pollinisateurs. Votre expérience nous aidera à identifier les difficultés qu’ils rencontrent, et surtout, à savoir comment les protéger étant donné le rôle prépondérant qu’ils jouent dans la production alimentaire. Un résumé de vos commentaires et retours sera largement diffusé pour sensibiliser la population et stimuler de nouveaux échanges.

  1. Connaissez-vous des activités ayant démontré leur capacité à promouvoir les insectes pollinisateurs dans votre région ? Donnez des exemples de bonnes pratiques.
  2. Que devrait-on faire d’autre pour encourager des pratiques respectueuses des pollinisateurs ?
  3. Quels sont vos besoins en termes d’activités de formation, de supports ou d’informations pour adopter des pratiques respectueuses des pollinisateurs ?

Nous vous remercions de vos commentaires et nous réjouissons d’en apprendre davantage.

James Edge, spécialiste de la communication
et
Groupe d’échange sur l’apiculture, plateforme TECA de la FAO

* Cliquez sur le nom pour lire tous les commentaires mis en ligne par le membre et le contacter directement

Pages