Forum global sur la sécurité alimentaire et la nutrition • Forum FSN

Discussion
-

Protection sociale pour renforcer la résilience des populations tributaires de la forêt

Dans le cadre des préparatifs de l’événement parallèle sur le thème « Protection sociale pour renforcer la résilience des populations tributaires des la forêt » qui se déroulera durant le 14e Congrès forestier mondial (CFM) à Durban, en Afrique du Sud, du 7 au 11 septembre 2015, la FAO lance une discussion en ligne pour réunir les opinions et les expériences relatives aux interconnexions entre la protection sociale et la foresterie.

Les populations tributaires de la forêt vivent souvent dans des zones pauvres et éloignées où les opportunités de moyens d'existence sont rares. Pour assurer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle, elles dépendent fortement des arbres des forêts qui les entourent. Les principaux défis auxquels ces populations sont confrontées sont la pauvreté, la vulnérabilité, la marginalisation et l'exclusion sociale. Les ménages ruraux pauvres se heurtent à divers obstacles comme l'accès réduit aux ressources, la faible productivité agricole et des marchés dysfonctionnels qui limitent leurs capacités de faire face aux risques et chocs économiques et naturels menaçant leurs moyens d'existence. Dans ce contexte, les forêts ont souvent fait office de filet de sécurité pour affronter les crises, ce qui peut conduire à une gestion insoutenable des ressources forestières.

Quel est le rôle de la protection sociale dans la promotion et protection des moyens d'existence des populations tributaires de la forêt ?

Les données empiriques indiquent que la protection sociale peut jouer trois grands rôles dans le soutien des populations tributaires de la forêt. En premier, assurer aux populations pauvres tributaires des arbres et des forêts un accès à la protection sociale peut renforcer leur résilience et leur permettre de mieux gérer les risques économiques et sociaux et les menaces environnementales. En deuxième lieu, une aide directe au revenu rendue possible par la protection sociale peut contribuer à mitiger l'extrême pauvreté, venir à bout de l'insécurité alimentaire et accroître la productivité en stimulant l'économie locale. Finalement, les dispositifs de protection sociale peuvent également être utilisés pour favoriser directement l'adoption de pratiques durables en matière de gestion des forêts.

La relation réciproque qui existe entre la protection sociale et la foresterie doit être analysée de plus près afin d'apporter des informations et des preuves utiles aux politiques et aux programmes visant à la protection et à la promotion des moyens d'existence basés sur les forêts. Les forêts jouent un rôle majeur dans les moyens d'existence et la sécurité alimentaire des populations tributaires de la forêt, car elles fournissent à celles-ci la nourriture, l'énergie et les revenus qui les aident à gérer les risques et à réduire les vulnérabilités; elles ont donc une fonction de protection sociale. Par ailleurs, les interventions de protection sociale peuvent réduire la pauvreté et à accroître la résilience des populations tributaires de la forêt et, dans le même temps, encourager la gestion durable des forêts et des ressources naturelles.

Les objectifs de cette discussion en ligne qui a pour objet de contribuer à la préparation d'un rapport qui sera présenté à l'événement parallèle sont les suivants :

  • Mieux appréhender les synergies et les conflits potentiels entre la protection sociale et la foresterie ;
  • Définir les principaux instruments de protection sociale susceptibles de promouvoir le développement durable de la foresterie ;
  • Échanger des connaissances et des expériences sur la meilleure façon de coordonner et d'harmoniser les politiques relatives à la protection sociale et à la foresterie.

Nous vous invitons à nous faire part de vos opinions et vos expériences dans ce domaine. Vous pouvez baser vos commentaires sur les questions suivantes:

  1. Quels sont les impacts des politiques et des programmes forestiers sur les risques et la vulnérabilité ?
  2. Quelles sont les principales sources de vulnérabilité des populations tributaires de la forêt ? Quelles sont les limitations des politiques et des programmes de gestion des forêts vis-à-vis de ces populations et quel serait le meilleur moyen de surmonter ces contraintes moyennant l'octroi de la protection sociale?
  3. Quels sont les pays qui se sont dotés d'instruments et de programmes de protection sociale:
    - ciblés sur les populations tributaires de la forêt ?
    - appliqués dans le but de promouvoir une foresterie durable parmi les populations pauvres ?
    - intégrés à des programmes de gestion durable des forêts ?
  4. Quels sont les principaux facteurs qui pèsent sur la création de synergies ou de conflits entre la protection sociale et la foresterie ? Quelles sont les complémentarités susceptibles d’être utilisées pour optimiser les effets de la protection sociale sur la gestion des forêts ?
  5. Quels sont les aspects de l'agenda mondial sur le changement climatique qui pourraient donner lieu à des opportunités d'harmonisation entre les politiques de protection sociale et de gestion forestière durable ? Quels sont les mécanismes essentiels pour favoriser la coordination et la cohérence entre les politiques de protection sociale et de foresterie ?

Merci d'avance de votre intérêt et de votre soutien, ainsi que du temps que vous allez consacrer à cette discussion.

Nous espérons des échanges de vues intéressants et animés.

NyashaTirivayi

* Cliquez sur le nom pour lire tous les commentaires mis en ligne par le membre et le contacter directement

Pages