Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Le Forum FSN en Afriquefait partie intégrante du Forum global sur la sécurité alimentaire et la nutrition

Discussion
-

Jeunes – Nourrir l’avenir. Résoudre les enjeux auxquels sont confrontés les jeunes de 15 à 17 ans des zones rurales pour se préparer et accéder à un travail décent?

Les jeunes des zones rurales sont l’avenir de la sécurité alimentaire et de la réduction de la pauvreté rurale. Ils sont aussi le présent, car le nombre actuel d’adolescents et de jeunes est sans précédent, 1,8 milliard de personnes âgées entre 10 et 24 ans, qui, pour la plupart, vivent dans les pays les moins développés et dans des zones rurales. Cependant, ces jeunes des zones rurales de pays en développement rencontrent d’énormes difficultés pour se préparer et accéder à un travail décent, y compris dans le secteur agricole. Ces problèmes sont encore plus graves pour les jeunes de moins de 18 ans. 

Cette consultation en ligne vous invite à suggérer des solutions qui pourraient résoudre ces problèmes. Vos contributions permettront d’informer les recommandations politiques et programmatiques qui devront émaner de la réunion internationale d’experts « Jeunes – Nourrir l’avenir: Résoudre les enjeux auxquels sont confrontés les jeunes de 15 à 17 ans des zones rurales pour se préparer et accéder à un travail décent » qui sera tenu par la FAO dans le courant de l’année. Certains participants à la consultation en ligne pourraient également être invités à participer à la réunion d’experts. (Voir note thématique et formulaire de demande de participation)

Pourquoi ces enjeux sont-ils préoccupants et quelles opportunités rencontrons-nous ?

De nombreux jeunes sont des travailleurs pauvres et la situation du sous-emploi des jeunes ne pourra que s’empirer si elle n’est pas abordée correctement, avec l’entrée de millions de jeunes sur le marché de l’emploi. Par ailleurs, il faut aussi aborder le problème du travail des enfants, car 59 % de toute la main-d’œuvre infantile est occupée dans le secteur agricole. De nombreux jeunes de zones rurales constatent qu’ils n’ont que peu d’opportunités en termes de revenus et d’emploi. C’est pourquoi beaucoup abandonnent l’agriculture et leurs communautés pour émigrer en quête d’opportunités dans les zones urbaines ou à l’étranger.

Et pourtant, étant donné le vieillissement des populations de fermiers, l’agriculture a besoin de jeunes gens. Pour assurer la durabilité de l’agriculture et des moyens d’existence et parvenir à la sécurité alimentaire, il est indispensable d’introduire des pratiques plus efficaces et plus respectueuses de l’environnement. Les jeunes peuvent être le moteur d’une transformation agricole et rurale pouvant conduire à des systèmes alimentaires plus inclusifs et durables. Pour ce faire, les jeunes doivent considérer les activités de type agricole comme des moyens d’existence viables et intéressants qui peuvent être rentables et répondre à leurs attentes d’un avenir meilleur.

Quels sont les enjeux auxquels sont confrontés les jeunes de 15 à 17 ans de zones rurales?

Dans le secteur agricole, les jeunes de zones rurales rencontrent des difficultés pour accéder à: 1) la connaissance, l’information et l’éducation ; 2) la terre ; 3) au financement ; 4) à des emplois décents, y compris des emplois verts ; 5) aux marchés ; et 6) la participation au dialogue politique et aux organisations rurales. Ces enjeux s’appliquent d’une manière générale à tous les jeunes des zones rurales des pays en développement. Les jeunes de moins de 18 ans rencontrent d’autres difficultés ou des difficultés différentes pour avoir accès à des emplois décents ou se transformer en entrepreneurs prospères. Par exemple, leur statut de mineurs d’âge peut entraîner une discrimination au moment de l’embauche et les empêcher d’accéder à des ressources productives et à des services, tels que le financement, ou de devenir membres d’organisations représentatives. Les possibilités de formation professionnelle adéquate n’existent pas toujours dans les zones rurales et le soutien pour la transition de l’école au marché de l’emploi est faible. Dans ce groupe d’âge, beaucoup travaillent dans le secteur agricole et sont souvent exposés et vulnérables à des dangers sanitaires et de sécurité. Lorsque des jeunes âgés de 15 à 17 ans effectuent des travaux dangereux, cette activité est considérée comme travail des enfants au regard du droit international et national.

  • Sur la base de votre expérience, quels sont les enjeux spécifiques auxquels sont confrontés les jeunes de 15 à 17 ans de zones rurales (qu’il faut distinguer des jeunes de plus de 18 ans) pour gagner leur vie (actuelle ou future) dans le secteur agricole et les activités afférentes?*

Comment relever ces enjeux ?

Il faut accorder une attention particulière aux jeunes de moins de 18 ans qui ont atteint l’âge minimum pour travailler, car cette étape de la vie est généralement décisive pour leur transition de l’école et pour la probabilité de sortir de la pauvreté. Beaucoup ont déjà abandonné l’école et tentent de subsister et de maintenir leurs familles. Et pourtant les jeunes de moins de 18 ans sont souvent exclus de la conception de la mise en œuvre de politiques et de programmes visant à soutenir l’emploi des jeunes.

Nous vous invitons à nous faire part de votre expérience sur la façon dont les politiques et les programmes peuvent contribuer à relever les enjeux auxquels sont confrontés les jeunes des zones rurales, en particulier les moins de 18 ans.

  • Comment les politiques et les programmes peuvent-ils contribuer à relever les enjeux auxquels sont confrontés les jeunes des zones rurales, de la manière la plus efficace et économique possible ? Si ces politiques et programmes sont ciblés sur les jeunes plus âgés, comment pouvons-nous les appliquer pour soutenir les moins de 18 ans ? Veuillez nous communiquer des exemples pertinents et les leçons que vous avez tirées de votre expérience.
  • Quelles sont les principales contraintes de capacités que vous rencontrez ou que votre institution/organisation rencontre pour concevoir, mettre en œuvre évaluer les politiques et les programmes destinés à résoudre les problèmes qui touchent les jeunes de moins de 18 ans des zones rurales ? Quelles sont les lacunes en matière de données en ce qui concerne les problèmes les plus fréquents qui touchent à l’emploi et des moyens d’existence des jeunes des zones rurales ?
  • Comment améliorer l’éducation et la formation professionnelle dans les zones rurales de façon à aider les adolescents et les jeunes de zones rurales à participer de façon productive aux activités agricoles et afférentes ? Quelles sont les compétences et quel est le soutien dont ils ont besoin ? Comment se produit la transition entre l’école et le travail pour les jeunes de 15 à 17 ans des zones rurales et quels sont les meilleurs moyens de soutenir les jeunes des zones rurales au cours de cette transition ?
  • Quelles sont les approches les plus efficaces pour surmonter les difficultés additionnelles que les jeunes de moins de 18 ans des zones rurales rencontrent pour avoir accès à des emplois décents, y compris des emplois verts (décents) (par exemple, les compétences, l’inadaptation, les conditions de santé et de sécurité, la discrimination, l’exclusion) ou pour lancer leur propre entreprise (par exemple, les barrières pour accéder au financement, aux organisations de producteurs et aux marchés) ?

Nous nous intéressons particulièrement aux politiques et aux programmes éprouvés qui ont donné des résultats et ont été développés à une certaine échelle, ainsi qu’au rôle que peuvent jouer certaines parties prenantes spécifiques.  

Nous attendons avec intérêt une discussion féconde et enrichissante !

Jacqueline Demeranville

Équipe de l’emploi rural décent
FAO


* Nous incluons dans les  « activités agricoles et afférentes » l’agriculture, l’élevage, les pêches et l’aquaculture, la foresterie et la gestion des ressources naturelles ainsi que les emplois verts, les services financiers et de vulgarisation, ainsi que le transfert, la transformation et la commercialisation dans le cadre du système agroalimentaire

 

* Cliquez sur le nom pour lire tous les commentaires mis en ligne par le membre et le contacter directement

Pages