Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Forum global sur la sécurité alimentaire et la nutrition • Forum FSN

Re: Rural radio and community media: empowering rural youth for resilient livelihoods and improved food security and nutrition

Dramane Tounkara
Dramane TounkaraGlobal Youth Innovation NetworkMali

Bonjour,

Je voudrais contribuer à la discussion avec le document ci-joint: il s'agit d'une étude que j'ai réalisé sur l'impact des programmes radios rurales sur radiodiffuseurs et sur les communautés. Elle a été réalisé dans trois communautés au Mali en 2010 avec l'appui de la London School of Economic Science.

Pour ample informations, veuillez lire le rapport de l’étude uniquement en anglais joint.

Pour les francophones, j'ai préparé un résumé de l'étude en français.

RESUME DE L’ETUDE SUR L’IMPACT DES TIC ET DES RADIOS RURALES SUR LES COMMUNAUTES AU MALI.

Aujourd'hui, le Mali possède plus de trente (30) associations de professionnels des médias. Le nombre de radios au Mali ne cesse d'augmenter. Il y  a, actuellement au Mali, plus de  2 023 fréquences radio avec une moyenne de trois par district rural (en plus, s’ajoutent 245 déjà disponibles). Les communautés où sont implantées les radios rurales, ont peu ou pas de moyens d'assurer des sessions de formation de leur personnel. (Bibliothèque, centre de ressources, documentaire, accès Internet).

Malgré ce nombre considérable, il existe encore très peu d’études sur l’impact des radios rurales sur le développement communautaire au Mali.

C’est ainsi qu’en 2010, sur  l'initiative du Département des Médias et de la Communication de London School of Economic and Political Sciences (LES), a financé un projet de recherche sur l’impact de la jonction des Technologies de l’Information et de Communication (TIC) et de la radio communautaire sur les communautés rurales au Mali, au Mozambique, en Ouganda et pendant 100 jours. Le projet a été mené au Mali avec le soutien institutionnel de l’Alliance des Radios Communautaires du Mali (ARCOM) et l'appui technique de  l’Agence du Patrimoine Culturel du Mali SARL.

D'après les résultats du travail de terrain, il semble que les TIC ont un impact notable sur les communautés cibles. Il est possible d'affirmer que les TIC font partie de leur vie de tous les jours. Sur les 500 individus échantillonnés soumis à l'enquête, 427 sujets ont des  radios, (85,4%), 113 leurs propres téléviseurs, (22,6%) et 318 ont des téléphones mobiles (toutes marques), (63,6%). Les TIC ont intégré la « vie » de nos communautés. À ce jour, des informations sur les objets volés et d'autres renseignements connexes autrefois données d'une personne à une autre, ou donné à un griot pour être propagées, sont maintenant, alors diffusées à un plus large public à une plus grande échelle dans le même temps. Ce faisant, alors les gens qui n’ont pas ou ne sont pas dans le secret de ces informations, deviennent des sources potentielles d'information de nos jours. Aussi, avec les téléphones mobiles et les radios rurales, ceux qui ont dû se déplacer pour  passer des messages sont en train de se passer de leurs habitudes et pratiques de communication; dû aux TIC. Aussi, les nouvelles nationales et internationales sont maintenant facilement livrées au niveau des communautés. D'une part, la musique et les histoires permettent à plusieurs personnes de se prévaloir à travers leur identité culturelle; d'autre part, ils permettent à diverses personnes pour exprimer leur solidarité et de socialiser leur vie reliant à d'autres communautés.

Les messages à travers les TIC gardent les gens informés, et les font réfléchir sur leurs problèmes journaliers. Et puis, grâce aux TIC, (dans le domaine de l'agriculture), les programmes sur les techniques et les pratiques agricoles sont très importants et appréciés par toutes les communautés. Actuellement, la plus récente information et les pratiques sont ensuite répliquées sur d'autres communautés "expérience et expérimentation. De même, les transactions commerciales sont de plus en plus faciles à manipuler grâce à des informations mensuelles, quotidiennes, hebdomadaires qui sont diffusées sur les radios et la télévision et même envoyées par les téléphones mobiles.

Cependant, il est nécessaire de souligner que l'un des principaux obstacles à l'utilisation des téléphones mobiles et téléviseurs restent la non-disponibilité de l'alimentation, (électricité). Les communautés n’ont pas encore les ressources nécessaires pour être en mesure de se permettre d’acquérir des batteries solaires, étant donné que le réseau ne couvre pas suffisamment les communautés qui ont été soumises à l'enquête.

Meilleures salutations,

Facilitataire/Dramane TOUNKARA
Coordinateur National GYIN-Mali
Réseau Mondial des Jeunes Innovateurs
Global Youth Innovation Network
"Jeunes entrepreneurs, Agents de Changement"
Site web: www.gyin.org

Bamako-Mali