Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Forum global sur la sécurité alimentaire et la nutrition • Forum FSN

Re: Jeunes – Nourrir l’avenir. Résoudre les enjeux auxquels sont confrontés les jeunes de 15 à 17 ans des zones rurales pour se préparer et accéder à un travail décent?

Emile Houngbo
Emile HoungboNational University of Agriculture (UNA)Benin

English translation below

La problématique de la mobilisation des jeunes pour le développement agricole est cruciale. Car, la jeunesse est la couche qui regorge de plus d'énergie et qui constitue de ce fait l'avenir de tous les pays, les pays africains notamment. Dans le même temps, la jeunesse manque souvent de moyens. Elle est la tranche d'âge qui n'a pas encore réussi à accumuler suffisamment de ressources de production. Du coup, le premier obstacle qui freine l'installation des jeunes en agriculture est le niveau élevé de risques qu'ils doivent encourir. Mobiliser les jeunes en agriculture suppose (ou impose) alors que les risques soient amoindris dans le secteur pour eux. D'où la nécessité de procéder à des investissements publics importants, notamment en matière d'aménagements fonciers et de sécurisation foncière pour la maîtrise de l'eau, l'organisation opérationnelle pour la valorisation optimale de ces aménagements (question de coopératives) et la mise en place de plateformes d'innovations inclusives pour se pencher spécifiquement et constamment sur les réalités agricoles tant aux niveaux nationaux qu'aux niveaux transfrontaliers. Ceci suppose l'organisation efficiente de certaines filières d'importance régionale dans lesquelles les jeunes devront s'investir: riz, banane plantain, datte, manioc, igname, pomme de terre, mangue, tomate, oignon.

The issue of mobilization of young people for agricultural development is crucial. Because youth is the stratum that is overflowing with energy and is for this reason the future of all countries, specially the African countries. At the same time, the youth often does not have sufficient means. It is the age group that has not as yet managed to accumulate enough production resources. As a result, the first obstacle hindering the entry of young people into agriculture is the high level of risks that they have to take. To mobilize the young into agriculture assumes (or makes it necessary) that the risks in the sector are lessened for them.  From which stems the need to instigate important public investments, in particular in terms of land management and security for the water control, the operational organization for the optimal development of these land improvements (a matter of cooperatives) and the implementation of platforms of inclusive innovations in order to address the realities of agriculture specifically and constantly, both at national and cross-border level. This supposes the efficient organization of certain sectors of regional importance in which the young should invest: rice, plantain, dates, cassava, yam, potatoes, mangos, tomatoes, onions.