Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Forum global sur la sécurité alimentaire et la nutrition • Forum FSN

Re: Jeunes – Nourrir l’avenir. Résoudre les enjeux auxquels sont confrontés les jeunes de 15 à 17 ans des zones rurales pour se préparer et accéder à un travail décent?

K. Sémanou DAHAN
K. Sémanou DAHANCentre d'Excellence Africain sur les Changements Climatiques, la Biodiversité et l'Agriculture DurableCôte d'Ivoire

English translation below

Bonsoir, 

Je pense que le problème de la jeunesse actuellement doit être réglé à la base car l'inadéquation entre la formation et l’emploi recherche constitue un vrais frein pour les jeunes. Ainsi il faut un suivi psychopédagogique dès le bas âge pour déceler le talent du jeune pour pouvoir l'orienter normalement car c'est ne pas le fait d'avoir 18 au BAC en mathématique par exemple  qui fera que ce jeune sera un pilote après. Aussi il faut plus orienter les formations vers une formation plus pratique, donc revisiter les curricula.

Je pense aussi que les pouvoirs publics doivent mettre sur pied de vrais politiques dans les zones rurales à travers la construction des centres incubateurs dans n'importe quels domaines mais surtout l'agriculture pour accompagner les jeunes déscolarisés car on les trouve plus dans ces zones à cause du manque de moyen pour la poursuite des études. Cela permettra à ces jeunes d'avoir la bonne maîtrise des bonnes méthodes culturale surtout une agriculture résiliente pour pouvoir faire face aussi aux changements climatiques. A travers ces centres il sera vraiment inculqué au quotidien  par les formations l'esprit entrepreneurial dans la tête de ces jeunes.

Hello! 

I believe that the problem with young people now must be sorted out because the discrepancy between training and the employment looked for represents a real obstacle for the youth. Accordingly, a psycho-pedagogical follow-up is necessary from an early age to detect talent among the young in order to guide them normally, because it is not a question of scoring 18 for the BAC in mathematics, for example, which will later turn this young person into an airplane pilot. It is also necessary to redirect training towards a more practical preparation, which means reviewing the curricula.

I also think that the public powers must implement real policies in the rural areas by setting up preparation and development centers  in whatever  fields, but especially in agriculture to guide children who are not at school, because they are more numerous in these areas due to the lack of means to continue studying. This will enable these youth to have a firm command of good methods of cultivation, in particular of an agriculture that is resilient in the face of climatic changes. Through these centers, a business-like approach will be really installed in the minds of these youth through training.