Police:

Contactez-nous:

Changement climatique et sécurité alimentaire : consultation du Groupe d'experts de haut niveau sur la sécurité alimentaire et la nutrition (HLPE) sur le projet V0 du rapport

En octobre 2010, le Comité des Nations Unies sur la sécurité alimentaire mondiale (CSA), récemment réformé, a demandé à son Groupe d'experts de haut niveau sur la sécurité alimentaire et la nutrition (HLPE) de mener une étude sur le changement climatique et en particulier de: « passer en revue les évaluations existantes et les initiatives concernant les effets du changement climatique sur la sécurité alimentaire et la nutrition, et s’intéresser notamment aux régions et aux populations les plus touchées et les plus vulnérables, y compris les défis et les possibilités que représentent les politiques d’atténuation et d’adaptation, et les mesures en faveur de la sécurité alimentaire et de la nutrition. » 
 
Les résultats définitifs doivent être présentés à la séance plénière du CSA qui aura lieu en octobre 2012. 
 
Le Groupe d'experts de haut niveau sur la sécurité alimentaire et la nutrition (HLPE) a maintenant besoin de contributions sur le projet VO proposé ci-après pour s'acquitter de cette tâche. L'équipe du projet HLPE utilisera cette consultation virtuelle pour affiner le rapport qui sera ensuite soumis à la révision d’experts externes avant la version finale qui sera élaborée par l'équipe du projet sous la surveillance et selon les directives du Comité directeur.
Les défis posés par les changements climatiques à la sécurité alimentaire sont multidimensionnels. Pour en prendre conscience, il faut également évaluer les défis qui se posent d'une manière générale à la sécurité alimentaire. Le Comité doit se centrer sur deux aspects :
 
  • les populations et les régions vulnérables les plus touchées
  • l'interface entre le changement climatique et la productivité agricole
 
Il est impossible, dans un rapport de quelque 40 pages (plus les annexes) de couvrir intégralement tous ces aspects. Le projet présenté ici est une évaluation faite par les membres de l'équipe du projet HLPE, sous les directives du comité directeur du HLPE, des questions prioritaires et de la présentation. 
 
Nous proposons d'ouvrir un dialogue sur les thèmes et les questions suivants:
 
  • Un public important pour ce rapport est l'univers des décideurs nationaux concernés par l'agriculture et la sécurité alimentaire, ainsi que leur personnel. Le rapport comprend-il assez d'informations pour servir de soutien aux messages politiques et est-il rédigé de façon à rendre compte de la complexité des défis posés par le changement climatique à la sécurité alimentaire, sans toutefois être trop technique?
  •  
  • Il est impossible de fournir des recommandations détaillées de politique s'adressant à des pays, des régions ou des groupes spécifiques. C'est pourquoi nous proposons une série de messages politiques destinés à fournir une orientation dans l'élaboration des politiques et des programmes pertinents à l'échelon national et qui peuvent également étayer les efforts internationaux. Avons-nous choisi les thèmes les plus pertinents ? Comment pouvons-nous améliorer nos messages politiques ? Certains éléments importants ont-ils été omis?
  •  
  • Le chapitre relatif à l'adaptation est incomplet. Nous aimerions en particulier savoir si les concepts présentés dans le Plan annoté couvrent le matériel adéquat ou s'il faut aborder des thèmes supplémentaires et éventuellement supprimer certains des thèmes présentés. Ces contributions nous serviront à affiner l'élaboration de la version finale de ce chapitre.
  •  
  • Le rapport propose trois messages politiques de haut niveau, accompagnés dans chaque cas de recommandations détaillées. Nous présentons ici les trois messages de haut niveau et demandons aux lecteurs de se référer au cinquième chapitre du texte complet actuel. Ces messages sont-ils les plus importants pour les décideurs nationaux et internationaux ? Comment le libellé peut-il être amélioré pour transmettre ces messages (ou d'autres) ?
1. Les réponses apportées aux changements climatiques devraient venir compléter les activités requises pour parvenir à une sécurité alimentaire durable, plutôt que d'être formulées de façon indépendante.
 
2. L'adaptation et l'atténuation du changement climatique exigent la réalisation d'activités nationales ainsi qu'une coordination à l'échelon mondial.
 
3. Il est essentiel de mettre en place des partenariats publics-publics et publics-privés.
 
Nous remercions d’avance toutes les personnes qui vont lire et commenter cette première version de notre rapport. Toutes les informations et données supplémentaires sont les bienvenues. Nous attendons avec intérêt cette consultation féconde et enrichissante.
 
L'équipe du projet HLPE : Gerald Nelson (chef d'équipe), Zucong Cai, Charles Godfray, Rashid Hassan, Maureen Santos, Hema Swaminathan.

Cette discussion est fermée. Contactez fsn-moderator@fao.org pour tous renseignements.