Police:

Contactez-nous:

22.11.2010 - 19.12.2010

Improving the Quality and Impact of Food Security Programming in Emergencies: The role of Food Security and Nutrition Response Analysis

Les réponses relatives à la sécurité alimentaire et à la malnutrition pendant les situations d’urgence ont connu une expansion spectaculaire au cours des 5 à 10 dernières années. Le processus d’évaluation des besoins a amélioré la qualité et le nombre des faits sur lesquels appuyer les interventions et les donateurs ont accepté de financer des alternatives nouvelles aux programmes de distribution alimentaire générale et d'alimentation ciblée. Mais le processus analytique permettant de choisir intelligemment entre ces nouvelles options n'a pas toujours été à la hauteur. Baptisé aujourd’hui « analyse des réponses », il a pour but de déterminer la réponse satisfaisant le mieux les besoins tout en nuisant le moins possible aux marchés et aux moyens d'existence.

La présente discussion du Forum en ligne invite à débattre de trois thèmes fondamentaux en rapport avec l’analyse des réponses. L'objectif est de gagner en clarté sur certaines questions cruciales déterminant le rôle que peut jouer l'analyse des réponses dans l'amélioration de la qualité et de l’impact des programmes de sécurité alimentaire dans les situations d’urgence.

Le Forum en ligne est l'une des activités soutenue par un projet financé par l'ECHO et géré par la FAO intitulé « Élaboration d'un cadre d'analyse des réponses dans le cadre des situations d'urgence alimentaire ». Les informations et le débat suscités par le Forum serviront à améliorer et à peaufiner le projet de cadre ainsi qu’à créer une plate-forme propice au renforcement de la collaboration dans ce domaine.

La discussion est conçue autour des trois thèmes suivants :

Thème A, un thème général posant quelques unes des « grandes questions » à propos de l’analyse des réponses :
 

  1. Quelle est la place de l’analyse des réponses dans le cycle d’élaboration des programmes ?
  2. Quelles sont les informations requises et quand en a-t-on besoin ?
  3. Améliorer l’analyse des réponses améliorera-t-il la qualité de la programmation

Pour accéder à un document de travail visant à stimuler le débat sur ces trois questions, cliquez ici. Si vous souhaitez participer à ce flux de discussion, lisez le document et répondez à une ou plusieurs des trois questions ci-dessus.

Thème B, un thème visant à attirer l’attention sur la raison pour laquelle les voies et les approches de la nutrition dans les situations d’urgence basées sur l’alimentation et les moyens d’existence sont aussi peu nombreuses. Cette situation semble indiquer des faiblesses dans l’analyse des réponses et soulève plusieurs questions :
 

  1. Pourquoi les acteurs de la sécurité alimentaire ne prennent-ils pas au sérieux leur responsabilité nutritionnelle ? Que faut-il changer ? Comment identifier les lacunes actuelles en matière de réponse et qui devrait assumer la responsabilité de chacune d’entre elles ?
  2. Quels dispositifs institutionnels faut-il mettre en place pour que les acteurs de la nutrition et de la sécurité alimentaire travaillent main dans la main ? Faut-il modifier l’architecture ?
  3. Ce n’est pas la première fois que ces problèmes sont soulevés. Des discussions sur ce sujet ont même déjà eu lieu sur les forums en ligne de la FAO. Alors, que devons-nous faire pour que ce forum ne génère pas de bonnes idées qui referont surface dans un autre forum d’ici deux ou trois ans ? Comment faire en sorte que les bonnes idées et un éventuel début de consensus soient effectivement mis en œuvre?

Pour accéder à un document de travail visant à stimuler le débat sur ces trois questions, cliquez ici. Si vous souhaitez participer à ce flux de discussion, lisez le document et répondez à une ou plusieurs des trois questions ci-dessus.

Thème C, un thème centré sur le Cadre d’analyse des réponses (CAR) en cours d’élaboration par la FAO avec le financement de l’ECHO. Les participants au Forum en ligne auront à répondre à une ou plusieurs des questions suivantes :
 

  1. Dans quelle mesure les évaluations de la sécurité alimentaire traitent-elles normalement des questions pertinentes pour l’analyse des réponses (se guider sur le tableau 1)? Quelles sont les lacunes et leurs raisons et que peut-on faire pour y remédier ?
  2. À quel point l’analyse des réponses doit-elle s’arrêter et la planification des réponses doit-elle commencer ? Comme décrit dans le document de travail, le CAR s’engage-t-il trop loin dans la planification des réponses au détriment de leur analyse ?
  3. Comme décrit dans le document de travail, quelles différences (le cas échéant) le CAR ferait-il en termes de :
    a.    Réponses intraorganisations en matière de sécurité alimentaire et de nutrition
    b.    Réponses interorganisations en matière de sécurité alimentaire et de nutrition ?
  4. Quels éléments du processus et dispositifs institutionnels seraient essentiels pour éviter l'intrusion de biais dans l'analyse ?

Pour accéder à un document de travail sur le CAR, cliquez ici. Merci de lire ce document et de répondre directement à une ou plusieurs des questions ci-dessus.

Merci beaucoup

 
Neil Marsland (FAO), Suleiman Mohammed (FAO), Maarten Immink (FAO), Valerie Ceylon (WFP), Nisar Majid, Daniel Maxwell (Tufts University), Charlotte Dufour (FAO), Claire Chastre (EC), Nick Maunder (ECHO), Simon Levine (ODI), Sarah Bailey (ODI), Chris Leather (Oxfam) 

Cette discussion est fermée. Contactez fsn-moderator@fao.org pour tous renseignements.