Police:

Contactez-nous:

08.07.2010 - 26.07.2010

Promotion de l'inclusion des personnes handicapées aux programmes et aux politiques relatifs à la sécurité alimentaire et au développement agricole

Chers membres du Forum,
Depuis des décennies, le mouvement international de défense des personnes handicapées affirme que le handicap est une cause de pauvreté, que la pauvreté est souvent à l’origine du handicap et que les handicapés font partie des plus pauvres des pauvres, dans tous les pays. Les estimations de la Banque mondiale laissent entendre que 10 % de la population mondiale souffrent d'un handicap, dont 80 % dans les pays en développement.
« Le processus d’intégration du handicap à la coopération pour le développement évalue les conséquences sur les personnes handicapées de toutes les actions planifiées, telles que législation, politiques et programmes, dans tous les domaines et à tous les niveaux. Cette stratégie considère les préoccupations et le vécu des personnes handicapées comme une dimension intrinsèque de la conception, de la mise en œuvre, du suivi et de l’évaluation des politiques et des programmes dans toutes les sphères politiques, économiques et sociales, afin que les personnes handicapées en profitent à part égale et ne soient plus victimes d’inégalités. Le but ultime est d’atteindre l’égalité pour les handicapés ». Carol Miller et Bill Albert, Mainstreaming disability in development: lessons from gender mainstreaming (mars 2005).

J’ajouterai que l’intégration du handicap dépasse l’égalité pour les handicapés et profite aux plus pauvres des pauvres et à la société dans son ensemble.

Je travaille avec des associations de personnes handicapées depuis dix ans, en tant que chercheur et spécialiste de la communication. Je m’intéresse de plus en plus au handicap dans le contexte du développement et suis à chaque fois surpris du peu d'efforts consacrés à la mise en pertinence des programmes de développement avec toutes leurs parties prenantes, dont les handicapés.
- Quels efforts éventuels votre région, votre pays ou vos institutions font-ils pour renforcer l’inclusion des personnes handicapées aux politiques et aux programmes en rapport avec la sécurité alimentaire et la nutrition ?
- Comment convaincre les décideurs que sans la participation des associations de personnes handicapées et l’intégration des questions de handicap, il sera impossible d’atteindre les objectifs des OMD et de concrétiser le droit à l’alimentation ?
Merci de vos réflexions et de vos informations sur ce thème. J’espère que vos réponses permettront d'orienter les futurs travaux en matière de handicap et de développement agricole.

James Edge
Spécialiste de la communication
Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture
Rome, Italie
 

Cette discussion est fermée. Contactez fsn-moderator@fao.org pour tous renseignements.