Font size:

Contact us:

Les prestations sociales dans l’agriculture ou Care farming: Une approche innovatrice pour promouvoir l’autonomisation économique des femmes, l’emploi rural décent et l’inclusion sociale. Savoir ce qui marche dans les pays en développement?

Le Care farming (également appelée agriculture sociale, pour en savoir plus lire ici) est une pratique agricole qui utilise les ressources agricoles pour fournir des prestations sociales ou éducationnelles aux groupes vulnérables de la population. Elle est largement pratiquée en Europe et nous cherchons maintenant des exemples d'agriculture sociale dans les pays en développement.

Des exemples concrets d'agriculture sociale sont:

  • la fourniture de services de prise en charge des enfants et des personnes âgées à la ferme
  • l'intégration de groupes désavantagés aux activités productives afin de promouvoir leur réhabilitation, leur inclusion sociale et leur employabilité.

Les expériences d'agriculture sociale menées dans les pays européens ont démontré que la participation économique facilite l'intégration sociale des personnes vulnérables (par exemple, les personnes présentant des handicaps intellectuels ou physiques, les anciens combattants, les personnes condamnées, etc.) et leur permet de se sentir de nouveau utiles et de renforcer leur estime personnelle.

D'autres expériences centrées sur la prestation de services de prise en charge et d'éducation sont de bons modèles (par exemple, les fermes-jardins d'enfants en Italie ou ‘agriasilo’) pour fournir des services sociaux efficaces et novateurs dans des zones rurales et éloignées où les services publics de prise en charge sont souvent non existants ou inadéquats, inaccessibles et de mauvaise qualité.

L’objet de cette discussion

Il existe de nombreux exemples de l'utilisation de l'agriculture sociale dans les pays développés; notre objectif est de chercher des exemples dans des pays en développement, en particulier dans les zones rurales. Les études de cas seront analysées pour élaborer un cadre destiné à promouvoir les pratiques d'agriculture sociale dans les pays en développement.

Nous espérons que cette discussion suscite beaucoup d'intérêt sur les pratiques d'agriculture sociale, leur fonctionnement et les mesures à prendre pour en assurer le succès, et qu'elle permette de voir comment ce concept peut être adapté aux pays moins développés. Nous aimerions savoir comment l'agriculture sociale peut contribuer à combler les lacunes de la prestation de services sociaux et créer des opportunités d'emploi rural, en particulier pour les femmes. Veuillez inclure la plus grande quantité possible de détails dans votre contribution, par exemple :

  • des détails sur les prestataires de services (type d'organisation, activités agricoles, type de services offerts, motif de la prestation de ces services);
  • usagers (qui sont les usagers, quel est le principal avantage qu'ils retirent de ces services) :
  • méthodes de financement ou modèle d'entreprise;
  • principaux défis;
  • quels sont les autres acteurs impliqués (secteur de la santé publique, secteur privé, organisations professionnelles, etc.);
  • cadres réglementaires ou politiques afférents;
  • toute autre information pertinente.

Les exemples que vous nous communiquerez seront intégrés à un recueil de pratiques d'agriculture sociale. À travers ces exemples, nous souhaitons explorer le potentiel de l'agriculture sociale en termes de prestations de services de soins et d’éducation dans les zones rurales pauvres dans le but de renforcer l'autonomisation économique des femmes rurales, la création d'emplois ruraux décents et l'inclusion sociale. Nous élaborerons également un cadre de mise en oeuvre à l'échelle des pays pour aider ceux-ci à alléger le fardeau du travail non rémunéré de soins des femmes rurales en encourageant les pratiques d'agriculture sociale.

Nous espérons que cette discussion sera riche et intéressante.

Nous vous remercions d'avance de votre contribution.

Hajnalka Petrics
Chargée du programme genre et développement
Division de la protection sociale
Thème transversal sur le genre
FAO

This discussion is now closed. Please contact fsn-moderator@fao.org for any further information.

Hajnalka Petrics FAO ESP, Italy
18.04.2014
Hajnalka
Dear Kanchan,
 
Thank you for writing to us from Nepal! So great to see also WOCAN's participation in this forum! Please share with us your experience related to the child care facilities you mentioned becasue our plan is exactly this: to discover what is out there, analyse and develop the conceptual and methodological framework that can describe the best care/social farming type experiences in less developed countries. Therefore we are open to any experience which managed to provide alternative/innovative care service in rural areas.  There is already a sort of definition for care/social farming for the cases that are common in European countreis but that will not or not fully apply in other parts of the world.
 
Let us know if you find other examples, we look forward to receiving your news!
 
All the best,
 
Hajnalka
 

 

Hajnalka Petrics FAO ESP, Italy
18.04.2014
Hajnalka

Dear Dr. Hossain,

Thank you for having shared this case with us. This is the first case we received through this forum! We would be very happy to see that this forum becomes also food for thought and could encourage colleauges like you to explore if care/social farming experiences exist in their country. And yes, please share them with us. It will be our pleasure to include them in our analysis and also to build a partnership with your organization.

With best regards,

Hajnalka

Hajnalka Petrics FAO ESP, Italy
18.04.2014
Hajnalka

Dear George,

Lots of greetings from Budapest to Havaii!

Thank you very much for providing the first and very motivating comment to this online discussion on care farming! The perspective of mutual care you introduced is very important and we intend to include in our analysis also this form of care provision. The essays you shared will be very useful for us to further deepen our thinking about the relation between care, well functioning communities and food security. Considering that FAO works for the eradication of hunger, food insecurity and malnutrition your essay on food systems, care and hunger is really of high value added.

Your further contributions, comments are very welcome and we look forward to keeping in touch!

Hajnalka

17.04.2014
Huguette

Chers collégues

Le concept d’Agriculture sociale  qui est  une approche  novatrice  pour la promotion de l’autonomisation économique des femmes , l’emploi rural décent  et  l’inclusion  sociale n’est pas encore développée  au Gabon à ce jour. En conséquence , nous ne pouvons pas intervenir en terme de partage d’expérience. Cependant, nous pouvons faire des modestes  contributions méthodologiques au regard du  contexte.

Le développement de l’agriculture sociale  pourra nécessiter des analyses genre minutieuses et détaillées sur les quelques ci-après :

1-le potentiel : en terme  de capacité de valorisation ;

2-les groupes : en terme  de spécification  de genre (handicap, compétence , employabilité etc.) ;

3- les liens : en terme de création de structures autonomes de gestion légale avec les différents niveaux (micro , méso, macro etc.) et création des tribunes rurales ;

4-les chaînes de valeur : en terme de  définition et création  des chaînes de valeur adaptées aux groupes genre et fourniture de services ;

5- le partenariat : en terme de définition de partenariat ciblé et formel  avec création des réseaux  socio-ruraux  etc.

Les données issues de ces analyses  permettrons de guider le concept, notamment, l’élaboration des plans d’action et des stratégies d’intervention au développement de l’Agriculture sociale  avec un impact sur la protection social, le genre et le développement.   

Pour l’instant voici notre petite contribution  à nouveau concept.

Cordialement.

Huguette 

Kanchan Lama WOCAN, Nepal
17.04.2014
Kanchan

This is a really very interesting and encouraging topic. I have come across some examples of INGO programmes where child care facilities (community based) have been implemented to allow women to use their time for economically productive activities including participation in water users group meetings, cash crop cultivation and livestock raising;  however I don't know if it is linked to care farming methodology and approach. I would like to explore this in my country too and find out what examples are there ..!!

Regards

kanchan

Dr. Shaikh Tanveer Hossain Friends In Village Development Bangladesh (FIVDB), Bangladesh
16.04.2014
Shaikh Tanveer

Dear Moderator,

Greetings!

Please find herewith a case study of a women, Alecha Begum from our program area in Sylhet (north-eastern Bangladesh) on organic farming. I think, it is an encouraging case and it quite similar with care/ social farming! We are also evaluating some other case stories and hope to share with you in future.

Thanking you.

Kind regards,

Dr. Shaikh Tanveer Hossain
Sustainable Agriculture Advisor & Chief Agricultural Coordinator
Friends In Village Development Bangladesh (FIVDB)a-1207,
Dhaka, Bangladesh

 

See the attachment:Case_NE Bangladesh-Alecha.pdf
George Kent Department of Political Science, University of Hawai'i, United States of ...
16.04.2014
George

CARE FARMING AND CARING COMMUNITIES

Care farming is a wonderful concept, based on that most human instinct, the desire to take action to benefit others. However, in much of the discussion of care farming, the assumption is that the caring goes from strong parties to weaker parties, from those who supply the caring to those who need the caring. The approach emphasizes the business opportunities in providing care to those who need it

However, in well-functioning communities, there is a great deal of caring that is not undertaken to produce incomes for those who provide the care. There is mutual caring, with no distinction between those who provide care and those who receive it. Most caring is driven by the desire to establish good human relationships. Strong caring communities function like large families. With sustained mutual caring of this sort, there is likely to be much less need for the unilateral kind of caring.

I would like to share two essays-in-progress that might help to provide context for this discussion on care farming and, more broadly, on the ways in which food systems might help to strengthen the caring. Ending Hunger in Caring Communities, available at http://www2.hawaii.edu/~kent/EndingHungerinCaringCommunities.docx argues that hunger in the world would be sharply reduced if communities were more caring. The second essay, On Caring, available at http://www2.hawaii.edu/~kent/OnCaring.pdf probes more deeply into the meaning of caring in various contexts.

Aloha, George Kent