Re: The e-Consultation on Hunger, Food and Nutrition Security

Nestor Ngouambe MINADER, Cameroon
9-01-2013

[English version]

 

Small scale farmers fed the world.

 

In Cameroon, about 90% of food production is made by small farmers with less than one hectare of land surface cultivation. the production goals of those farmer is based on subsidence just a little surplus is sold.

 

Since 2008, Cameroon launched a new vision of development based on growth and employment. according to this goals, Cameron have a be considered as emergent country by 2035 year. and agriculture is considered as corner stone leading to achieve this goals. so Ministry of agriculture and rural development aims to move from small scale agriculture to enterprise agriculture.

 

In this context, I am asking that what sustainability of small scale farmer whose are still ensuring 90% of food production? Those categories of farmer are there ready to manage their farm like agricultural enterprise? there will be still able to continue feeding Cameroonian? will they easily access to land in other to mechanized their activities in this context where foreign investor have privileges on local farmer?

 

Based on this question, i am afraid on the increasing level of food insecurity. we have to improved the capacity of small scale farmer, give to then more input to increase their yield to their small land cultivation. by doing so and according to the fact that they actually ensure 90% of food production, they will be able to feed all Cameroonian by producing 100% of food.

 

[French version]

 

Transformation agricole et sécurité alimentaire.

 

dans un contexte de mondialisation et surtout du changement climatique où les pertes post récoltes vont grandissantes, la transformation agricole s'avère être incontournable pour la sécurité alimentaire dans le monde.

 

les techniques de transformation artisanales des produits alimentaires sont progressivement maîtrisé par les petits producteurs notamment les femmes. mais au vu de la forte demande, il est important de passer au stade de la transformation semi industrielle de ces aliments.

 

Au Cameroun les femmes et les jeunes sont très engagées dans la transformation des racines et tubercules précisément le manioc. le manioc est une racine qui se concerne au maximum 72 heures après sa récolte. cependant c'est l'une des racines les plus consonnés au Cameroun après les céréales. les femmes s'active à le transformé en Fufu, farine de manioc, gari, bâton de manioc, et plus récemment en pâtisserie alimentaire (gâteau, pain, pâtte alimentaire). Le groupe d'initiative Commune dénommé " Sécurité Alimentaire du Cameroun- SAC" est un exemple d'initiative à soutenir pour la sécurité alimentaire. ces jeunes dynamiques transforment le manioc en divers produits dont le jus de tapoica, patte alimentaire... et contribue à la réduction des pertes post récoltes et à la sécurité alimentaire des populations. malgré ces efforts, une sensibilisation des populations est importante afin qu'elle puisse se familiariser à la consommation des produits transformés localement. aussi un accent doit être mis sur la sécurité sanitaire des aliments.

 

c'est pour ainsi dire que la transformation des produits agricole joue un rôle clé dans la sécurité alimentaire des populations. et un accent particulier doit être tourné vers ce secteurs productif.