RE: 10 Year Anniversary of the Right to Food Guidelines

Fatimatou Hima Niger
08.05.2014

Thème 1: Le Droit à une alimentation adéquate-le passé et le présent

Quelles ont été les réalisations et les lacunes les plus importantes dans le combat en faveur du droit à l'alimentation adéquate au cours des dernières décennies à l'échelon mondial, régional et local ?

Les producteurs, les consommateurs ne sont pas associés ni dans l’élaboration des plans et programmes relatifs au droit à l’alimentation ni dans les foras où se discute ce volet

Thème 2: Les Directives sur le droit à l'alimentation

En quoi les directives sur le droit à l'alimentation ont-elles contribué à la promotion et à la protection du droit à une alimentation adéquate au cours des dix dernières années ? Quelles ont été les principales réalisations et les principales contraintes des directives et de leur mise en œuvre ?

Les directives recommandent la promotion de la bonne gouvernance comme facteur essentielle pour parvenir à une croissance économique soutenue, à un développement durable, à l’éradication de la pauvreté de la faim ainsi que pour réaliser tous les droits humains y compris la réalisation progressive au droit à l’alimentation

Principale réalisation ; élaboration de bonnes politiques agricoles

Contraintes ; politiques très ambitieuses pour des moyens limités pour les pays sous développés ; manque d’observatoire de suivi de ces directives par la société civile au niveau local, régional et mondial

Thème 3: L’avenir

Quels sont les principaux défis et les voies à suivre pour assurer la pleine réalisation du droit à une alimentation adéquate à l'échelon local, national, régional et mondial ?

Défis : assurer une alimentation adaptée au milieu de vie, suffisante et équilibrée à tous ; permettre à chaque individu de se procurer sa nature telle qu’il la conçoit ; interdire la production d’agro carburent au détriment d’aliment de base ; plaider pour que la souveraineté alimentaire devienne un droit universel des peuples

Les voies à suivre : il faut adopter l’agro écologie comme système agricole ; inscrire la souveraineté alimentaire comme droit universel

Mme HIMA Fatimatou