FAO.org

Home > Gender and Land Rights Database > Country profiles > Countries List > General Introduction
Gender and Land Rights Database

Morocco

 

En  2012, la population comptait 32, 521 143 millions d'habitants dont 50.7pourcent  de femmes. La population rurale dans la même année comptait 13 852 055.65 de personnes, soit 42,6 pourcent de la population totale. En 2012, le taux de croissance de la population était de 1,4 pourcent et son  taux d'urbanisation était de 57,4 pourcent (4).

 

En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) mesure USD 96milliards et le PIB par habitant est estimé à 2902 dans la même année avec un taux annuel de croissance situé à 4,2 pourcent (4). En 2012, les services contribuaient à hauteur de  55.8 pourcent du PIB, tandis que l’industrie  contribuait à hauteur de 29,6 pourcent. Le secteur agricole contribuait à hauteur de 14,8 pourcent du PIB, englobant ainsi 39,2 pourcent de la force de travail (4). Les systèmes d’exploitation sont variés, de l’agriculture de subsistance à la production commerciale (9). Près de 70 pourcent des exploitations agricoles ont une superficie inférieure à 2,1 ha et se consacrent en grande partie à l’agriculture vivrière (30). La majeure partie des terres n’est pas irriguée, et leur rendement s'en ressent. Par exemple, la production céréalière, occupe 68% des terres cultivées principalement non irriguées et, selon le régime des précipitations, le rendement varie entre 2 et 10 millions de tonnes. Les autres cultures d’exportation, cultivées sur terres irriguées, sont les agrumes, les tomates, les pommes de terre primeur et les olives de bouche.

 

En 2012, l’Indice de Développement Humain (IDH) était de 0.59, plaçant le pays au 130ème rang sur 186. L'indice sexospécifique du développement humain était de 0,44 (3). En 2012, environ 5 pourcent de la population totale, était sous-alimentée (5). En 2007 a population vivant en dessous du seuil de la pauvreté de USD 1,25 par jour se situait à 2,5 pourcent tandis que la population vivant avec moins de USD 2 par jour atteignait 14 pourcent (4). Selon les données  de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), en 2012 le taux de chômage s’élevait à 9 pourcent de la population. Ce taux de chômage affecte 9,9 pourcent des femmes(29).  En 2011 e taux d'alphabétisme est de 67 pourcent et s’élevait à 76 pourcent des hommes contre 57,6 pourcent des femmes (4). En 2011, l’espérance de vie à la naissance est estimée à  72 ans pour les femmes et à 69 ans pour les hommes (4).

 

En 2008 le secteur agricole absorbait environ 52 pourcent des femmes actives (4). Les femmes représentent 4,5% du nombre global des exploitants agricoles et disposent de 2,5 pourcent de la Surface agricole utile (SAU). Le taux de participation des femmes rurales aux différentes activités agricoles oscille entre 0 et 33 pourcent. Les femmes participent à la récolte (24 pourcent) et aux opérations de battage, stockage, semis, désherbage, fertilisation et irrigation avec un taux de 20 pourcent. Près de 50 pourcent des femmes rurales participent à la décision des dépenses des bénéfices et 80 pourcent décident des dépenses de la maison. (31)

 

En 2011 les terres arables ne représentaient que 17.8 pourcent de la superficie totale qui s’élève à  446550 km2 (4). Le système foncier positif, fondé sur l’immatriculation foncière instaurée à partir de 1913 et réformée en 2011 requiert une inscription des titres au livre foncier (8).  Le régime foncier puise également dans les pratiques foncières ancestrales, inspirées du droit musulman - Coran et Sunna- selon lequel les droits sont consacrés et authentifiés par des actes adulaires. Le régime foncier demeure donc très complexe, en raison de la pluralité de régimes juridiques; les propriétés se divisant entre biens melk, terres collectives, guichs, biens en cours d'immatriculation ou immatriculés (12). Les fermes exploitées par des femmes sont de micro et petites exploitations: plus de sept exploitations sur dix ont une SAU inférieure à 3 hectares - par rapport au 5 sur 10 pour les hommes. Les fermes gérées par des femmes âgées de 35 ans et davantage, d’une SAU moyenne de 3,5 hectares - par rapport au 6,5 pour les hommes – sont exploitées, dans 79 pourcent des cas, en mode de faire valoir direct (23).

Sources: numbers in brackets (*) refer to sources displayed in the Bibliography