FAO.org

Home > Gender and Land Rights Database > Country profiles > Countries List > General Introduction
Gender and Land Rights Database

Tunisia

D’après les résultats du Recensement Général de 2014mené par l’Institut National de Statistiques (INS), la Tunisie  compte10 982 754  d'habitants dont 50,2%  de femmes. La population rurale dans la même année représente 32,3% de la population totale (1).La surface totale du pays est de 162 155 km2 dont 100 790 km2 de terres agricoles en 2012 soit 62% de cette surface totale (1).

En 2013, le Produit Intérieur Brut (PIB) est de l’ordre de 47 milliards USD et le PIB par habitant est estimé à 4329 USD dans la même année avec un taux annuel de croissance situé à 2,52% (3). En 2013, les services contribuaient à hauteur de  61 % du PIB, tandis que l’industrie  contribuait à hauteur de 30%. Le secteur agricole contribuait à hauteur de 9 % du PIB, englobant 16.2% de la force de travail (4). Pendant la même année2013, la production agricole a été dominée par l’élevage qui contribue à hauteur de 39,5% du PIB agricole, suivi par l’arboriculture (notamment les olives, les dattes, les agrumes et les amandes) qui représente 28,7 % du PIB agricole. Le maraîchage et les céréales y contribuent respectivement à hauteur de 19,5 % et 9,4 % (5).

En 2013, l’Indice de Développement Humain (IDH) était de 0,721, plaçant le pays au 90ème rang sur 187 (6). L'indice sexospécifique du développement humain était de 0,265 enregistrant une amélioration par rapport à 2010 grâce notamment à l’amélioration de la représentation de la femme au sein du Parlement (1). En 2013, la population en-dessous du niveau minimum de consommation alimentaire est estimée à 5% (8). En 2010, le ratio de la population pauvre disposant de moins de 1,25 USD par jour est estimé à 0,7% (9). Selon les données  de l’Institut National de Statistiques (INS), le taux de chômage s’élève à 15,1% de la population active en 2014 avec une nette inégalité entre hommes et femmes (10). Ainsi, ce taux est de l’ordre de 21,3% pour les femmes alors qu’il est de 12.5% seulement pour les hommes pendant la même année (11). En2014 le taux d'analphabétisme est de 18.8% et s’élève à 25% entre les femmes contre 12,4% seulement entre les hommes (12). En 2013, l’espérance de vie à la naissance est estimée à  75,9  et elle est à 77 ans pour les femmes et à 73 ans pour les hommes (13).

En 2010 le secteur agricole absorbait environ 24.6% des femmes actives (14).

En 2005 la répartition des exploitants selon la taille des exploitations montre que 54% détiennent des exploitations de moins de 5 Ha et 21% détiennent des exploitations de 5 à 10 Ha. 43% des familles vivant des exploitations de moins de 5 Ha et 21% dans des exploitations de 5 à 10 Ha. Par ailleurs, les exploitants qui résident en milieu non communal représentent 69% du nombre total des exploitants et détiennent 82% de la superficie totale. Le nombre d’exploitants de sexe féminin a augmenté de près de 25% depuis 1994. En revanche sur la même période 1994-2005, le nombre d’exploitants de sexe masculin n’a augmenté que de 8,6%. Les exploitants de sexe féminin détiennent 4% des superficies agricoles. La majorité des exploitantes agricoles se situent dans les régions du Centre où elles représentent 57% de l'ensemble des femmes exploitantes agricoles, contre 24% dans le Nord et 19%dans le Sud (15). Le rôle des femmes dans l’agriculture prend une importance croissante en raison de la migration des jeunes vers les grandes villes en quête d’une activité plus rémunératrice.

La pluralité des régimes fonciers, les modes d’exploitation, la complexité des procédures d’obtention  de prêts agricoles et leur faible ouverture aux femmes, alliés aux conditions climatiques de plus en plus instables sont des freins à l’investissement, au développement du secteur agricole et à l’augmentation de la productivité. 

Sources: numbers in brackets (*) refer to sources displayed in the Bibliography