Base de données Genre et le Droit à la Terre

Côte d'Ivoire

Organisations de la société civile et de populations autochtones qui soutiennent l’égalité des droits fonciers

- L'Association des Femmes Juristes de Côte d'Ivoire (AFJCI) dont l’objectif est de lutter contre toutes les formes de discrimination contre les femmes.

- Le Centre Ivoirien de Recherches et d'Etudes Juridiques (CIREJ) dont l’objectif est de promouvoir les droits de l'homme et l'éducation des droits de l'homme.

- Le Groupe d'Etude et de Recherche sur la Démocratie et le Développement en Afrique. Branche de la Côte d'Ivoire (GERDES Côte d'Ivoire). Organisation panafricaine, à but non lucratif. Son objectif est de contrôler la démocratie par l'éducation civique, la formation d'observateurs d'élection, la recherche, l'intervention politique, etc.

- La Ligue Ivoirienne des Droits de l'Homme (LIDHO). Objectifs de promotion et de protection des droits humains.

- Le Réseau Ivoirien des Organisations Féminines (RIOF). Regroupe une trentaine d’ONG de promotion de la femme et essaie à travers ses activités, de coordonner les opérations de ces dernières et de constituer une plate-forme d’échanges.

Organes locaux de prise de décision et représentation féminine

N.D.

Informations juridiques et le renforcement des capacités en matière de droits fonciers

Activités réalisées en 2008, dans le cadre du Programme National de Sécurisation du Foncier Rural, en particulier du volet vulgarisation de la loi sur le foncier rural, avec la formation de différents acteurs devant intervenir dans les procédures de délivrance des titres de propriété. Il s'agit de préfets, sous-préfets, directeurs régionaux et départementaux de l'agriculture, commissaires enquêteurs, ainsi que certains des agents qui vont spécialement s'occuper de la gestion des dossiers relatifs au foncier rural. Les conservateurs de la propriété foncière relevant du ministère de l'Economie et des Finances ont également été formés. Un certain nombre de sous-préfets déjà formés, ont entamé la mise en place des comités villageois de gestion du foncier rural. Les présidents et secrétaires desdits comités, au nombre d'un millier environ, ont été formés par la suite. 

En 2008, en vue de la vulgarisation de la loi foncière, la Direction du Foncier rural et du cadastre rural a formé les professionnels des médias afin qu'ils soient de meilleurs relais.

Différentes actions de formation, d’information et de sensibilisation des populations et des services ruraux en matière foncière sont suivies par la Commission Foncière Rurale (11).

Des ONG, groupes et associations s’occupent de vulgariser les droits des femmes. Par exemple, l’ « Association des Femmes Juristes de Côte d'Ivoire (AFJCI) », «Les amis de la famille (AMIFA)»; «Mouvement Ivoirien des Femmes Démocrates»; «Organisation nationale pour l’enfant, la femme et la famille (ONEF)». 

Sources:  Les nombres affichés entre parenthèse (*) font référence aux sources énumérées dans la Bibliographie.