FAO.org

Accueil > Base de données Genre et le Droit à la Terre > Resources > Nouvelles > News Details
Base de données Genre et le Droit à la Terre

Les questions de genre sont mises en évidence lors d'une conférence à Le Cap

©FAO/Riccardo Gangale
28/07/2014

Pour la première fois, le « genre» a été le thème central d'une conférence internationale sur l'investissement des terres agricoles organisé par L'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture des Nations Unies (FAO).

Tenue à Le Cap, en Afrique du Sud du 5 au 7 Mars 2014, la «Conférence multipartite sur l'investissement agricole, genre et des terres en Afrique: Vers l'investissement inclusif, équitable et socialement responsable» a servi de plate-forme pour des centaines de représentants de différents secteurs et pays africains pour partager leurs points de vue, leurs expériences et leurs idées sur la promotion de l'égalité entre les sexes pour atteindre des résultats positifs et le développement durable.

L’autonomisation des femmes

Des représentants d'entreprises privées ont reconnu que l'engagement des femmes dans leur entreprise est essentiel, mais pas toujours évident. Il a été souligné que des mesures spécifiques pour promouvoir la participation des femmes sont souvent nécessaires, telles que le développement de produits et services qui tiennent compte des besoins et contraintes des femmes; des installations et l'adoption de mesures visant à soutenir la participation des femmes ainsi qu’un travail de sensibilisation auprès des partenaires qui peuvent soutenir les entreprises privées à engager plus de femmes. 

Il y avait un large consensus parmi les participants en ce qui a trait à la réussite de modèles d'investissements inclusives, durables et équitables pour les genres : qu’une forte collaboration et des partenariats entre les différents acteurs sont nécessaires pour atteindre ce but. Dans ce contexte, les ONG et les organisations de producteurs ont été identifiés comme des acteurs stratégiques pour faciliter des relations mutuellement bénéfiques entre les entreprises privées et les petits producteurs femmes et hommes.

 L'étape suivante

Les discussions entre les participants à la conférence sur les rôles et les responsabilités des différentes parties prenantes ont conduit à une série de recommandations visant à assurer des investissements agricoles plus équitables et sensibles au genre dans l'avenir.

Ces recommandations et d'autres publications liées à la conférence seront largement diffusés lors d'événements pertinents à travers le monde, tels que le Sommet des femmes rurales du Kilimandjaro (Avril 2015), Principes pour l'processus de négociation des Investissements Agricoles (CSA-RAI) (mai 2014), le séminaire du Parlement panafricain sur comment réussir l'investissement agricole pour l'Afrique à Johannesburg (Juin 2014) et une conférence continentale sur la politique de la terre organisée par l'Union africaine (Novembre 2014).