Genre

Nouvelles

Yémen: la FAO et la Banque mondiale lancent un programme pour lutter contre la famine

Un agriculteur prend soin de ses chèvres.

Le projet d'une valeur de 36 millions de dollars vise à fournir une aide immédiate à plus de 630 000 personnes pauvres et en situation d'insécurité alimentaire au Yémen (plus de 30 pour cent d'entre elles sont des femmes) et à renforcer la résilience agricole, sur le long terme, dans le pays déchiré par les conflits.

Avec près de 17 millions de personnes confrontées à des niveaux d'urgence et de crise d'insécurité alimentaire aiguë, le Yémen traverse actuellement la prise crise humanitaire au monde. Le conflit en cours a gravement affecté le secteur agricole et a eu un impact dévastateur sur la sécurité alimentaire, la nutrition et les moyens d'existence des yéménites. 

La subvention permettra à la FAO de soutenir des projets prioritaires tels que ceux liés au renforcement de la sécurité alimentaire et à la réparation des ressources en eau, qui devraient permettre d'améliorer la production, les revenus et la nutrition des petits agriculteurs, tout en renforçant la capacité des intervenants impliqués dans les divers projets liés à la subvention. 21 districts, parmi les plus affectés en termes d'insécurité alimentaire dans le pays, figurent parmi les zones cibles, certains districts bénéficiant d'une attention particulière en raison de leurs agriculteurs sans terres avec très peu ou pas du tout de bétail, de leurs métayers, de leurs petits exploitants agricoles et de leurs foyers dirigés par des femmes affectées par les conflits. 

« La subvention de la Banque mondiale que la FAO a reçu pour le Yémen servira surtout à nous soutenir dans notre travail visant à apporter des solutions agricoles durables, à promouvoir le développement rural, à instaurer une certaine sécurité alimentaire, à réparer les infrastructures hydrauliques des communautés et à améliorer le développement des capacités dans un pays où des millions de personnes sont en situation d'insécurité alimentaire », a déclaré M. Salah El-Hajj Hassan, Représentant pays de la FAO au Yémen.

« Pour mettre en œuvre ce projet, la FAO pourra s'appuyer sur de précédents projets tels que ceux visant à autonomiser les femmes afin de mieux les impliquer dans la résolution des conflits », a-t-il souligné.

En savoir plus

Add new content
 

 

 

Information et communication participative

 

 

Programme de genre et changement climatique

 

 

Base de données Genre et le Droit à la Terre

 

 

Nous contacter

Programme de la FAO pour la parité hommes-femmes
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
courriel: gender@fao.org

Connexions

rss