Genre

Nouvelles

D'après un rapport des Nations Unies, les inégalités entre les sexes persistent dans les zones rurales d'Arménie

Plus de 40 pour cent des femmes économiquement actives en Arménie sont employées dans l'agriculture, contre environ 30 pour cent d'hommes.

Toutefois, la grande majorité de ces femmes travaillent de façon informelle sur les exploitations familiales, et cet état de fait a des conséquences majeures sur le bien-être et les moyens de subsistance en milieu rural, ainsi qu'en témoigne un rapport qui vient d'être publié par la FAO.

L'Arménie est essentiellement un pays agricole. Le secteur agricole, avec celui de la transformation, est le principal moteur de la croissance économique. La participation et la contribution des femmes sont des éléments déterminants du développement agricole.

Intitulé « Égalité des sexes, agriculture et développement rural en Arménie », le rapport de la FAO examine les inégalités existantes entre les sexes dans le secteur agricole, leurs causes et leurs répercussions sur le développement économique et social des zones rurales et sur la sécurité alimentaire et la nutrition. Ce rapport fait le point de la situation et préconise des solutions dans les domaines où la FAO a pour mandat d'aider ses États Membres.

En moyenne, les femmes arméniennes gagnent moins de 66 pour cent du salaire moyen des hommes, et leur surreprésentation dans le secteur de l'emploi informel les empêche de bénéficier de régimes de protection sociale.

En savoir plus

Add new content
 

 

 

Information et communication participative

 

 

Programme de genre et changement climatique

 

 

Base de données Genre et le Droit à la Terre

 

 

Nous contacter

Programme de la FAO pour la parité hommes-femmes
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
courriel: gender@fao.org

Connexions

rss