Genre

Programme FAO ::: Situations d'urgence

Tous les habitants en zone rurale souffrent lors de situations d'urgence, mais les hommes et les femmes sont touchés de différentes manières

Les situations d'urgence résultant de catastrophes naturelles, de la sécheresse, de maladies, de conflits civils, de perturbations du marché et d'événements climatiques extrêmes touchent au plus fort les populations pauvres des zones rurales. En 2009, les Nations Unies estiment que près de 30 millions de personnes ont demandé une assistance suite à une situation d'urgence.

La FAO affirme que la préparation et la réaction aux situations d'urgence doivent répondre aux besoins spécifiques des populations dépendantes de l'agriculture, avec une attention particulière portée aux victimes de l'insécurité alimentaire et aux groupes vulnérables sur le plan nutritionnel.

Sa stratégie, visant à aider les pays à se préparer aux menaces et situations d'urgence ayant une incidence sur l'alimentation et l'agriculture et à y réagir efficacement, nécessite l'utilisation d'outils d'analyse socioéconomique et de genre pour identifier les communautés les plus vulnérables.

Dimension de genre dans les situations d'urgence

Dans des situations d'urgence, les communautés rurales sont souvent traumatisées et les systèmes agricoles dévastés, ce qui perturbe la production alimentaire, les moyens de subsistance, les soins de santé et l'application de la législation. Il est essentiel de comprendre comment les hommes et les femmes vivent ces crises et y réagissent, et d'évaluer leur capacité de récupération, pour mener des opérations de secours d'urgence et permettre la réhabilitation.

Tous les habitants des zones rurales souffrent lors de situations d'urgence, mais les hommes et les femmes sont touchés de différentes manières. Les études réalisées après le tsunami asiatique de 2004 ont révélé que dans plusieurs villages côtiers d'Indonésie, 80 % des personnes décédées étaient des femmes, probablement parce qu'elles ne savaient pas nager. Dans toute la région, les hommes ont perdu des bateaux de pêche, ce qui les a réduit en grand nombre à l'état de pauvreté et les a contraint à migrer pour chercher du travail. Les femmes qui transformaient le poisson selon des méthodes traditionnelles ont également perdu leurs moyens de subsistance. En l'absence des hommes du ménage, les cas de viol ont augmenté, dissuadant les femmes de chercher du travail.

Lors de situations d'urgence, les femmes et les enfants peuvent être davantage exposés aux risques de malnutrition car ils ont un accès limité aux ressources telles que la terre, les animaux et l'épargne. Disposant de moins de possibilités de survie, les ménages dirigés par des femmes en particulier peuvent être contraints de se soumettre à des «relations sexuelles de survie», qui augmentent leur exposition au VIH et à d'autres maladies. Les hommes et les garçons ont leurs propres faiblesses, par exemple, lorsqu'ils sont des cibles pour le recrutement dans des conflits armés ou lorsque les garçons sont incapables de se nourrir parce qu'ils ne savent pas cuisiner.

Les situations d'urgence peuvent donner la possibilité aux hommes et femmes pauvres de participer davantage à la prise de décision et de contribuer au processus de réhabilitation. Étant donné que les femmes en zone rurale sont généralement chargées de la production, de la préparation et du stockage des produits alimentaires du ménage, elles devraient être perçues comme des partenaires potentiels dans l'organisation liée aux situations d'urgence plutôt que simplement comme des «victimes».

Après la catastrophe, les femmes restent plus vulnérables que les hommes. Outre l'accès réduit aux ressources, elles doivent faire face à une responsabilité accrue pour ce qui est de s'occuper des membres du ménage. Suite à un ouragan dévastateur dans le Honduras, l'augmentation de la charge de travail domestique des femmes n'a pas permis à bon nombre d'entre elles de retourner travailler. La nutrition et la santé des femmes peuvent également pâtir de l'augmentation de la charge de travail.

Si, en temps normal, les femmes ont un accès limité à la terre, leurs droits peuvent être encore plus réduits suite à une catastrophe naturelle. Avec le décès de nombreux titulaires de droits et la suppression de nombreuses frontières, les hommes et les femmes pauvres et marginalisés n'ont souvent pas d'autre alternative que de rester dans les camps de réfugiés, et n'ont guère leur mot à dire sur les programmes de redistribution des terres.

Objectifs de la FAO 2008-2013

Pour intégrer la dimension de genre dans ses programmes de secours dans les situations d'urgence et de réhabilitation, la FAO s'est fixée les objectifs suivants pour 2013:

Alerte précoce
Aborder les préoccupations liées à la dimension de genre dans le cadre des alertes spéciales de la FAO concernant les difficultés de ravitaillement et les perspectives de récoltes, et intégrer la dimension de genre dans les évaluations de la sécurité alimentaire régionale.

Identification des ménages vulnérables

Utiliser l'analyse socioéconomique selon le genre pour identifier les ménages victimes de l'insécurité alimentaire ou vulnérables (par exemple, les ménages dirigés par une femme, par un orphelin ou par une personne âgée) en tant que participants aux projets d'urgence.

Besoins et moyens de subsistance
Aborder les différents besoins des femmes et des hommes et les moyens de subsistance des ménages dans le cadre d'une évaluation des besoins et de recommandations pour l'évaluation des moyens de subsistance.  

Partenaires ONG   
Demander aux ONG et aux autres partenaires des opérations d'urgence en matière agricole d'utiliser des approches tenant compte de la dimension de genre, notamment les données ventilées par sexe.

Violence basée sur le genre
Aborder en particulier les faiblesses des hommes, des femmes, des garçons et des filles (par exemple la violence basée sur le genre), dans des projets visant à atténuer la vulnérabilité des populations déplacées par les situations d'urgence.

Évaluation de l'impact  
Lors de la réalisation d'évaluations d'impact, analyser comment les hommes et les femmes dans les ménages bénéficient des projets d'urgence.

Add new content
 

 

SOFA 2010-11

 

Genre et Droit à la Terre Base de Données

 


Gender in Agriculture
E-platform

 


UN system-wide news
on gender equality

 

Nous contacter

Programme de la FAO pour la parité hommes-femmes
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
courriel: gender@fao.org

Connexions

rss