Genre

Pourquoi parler de «genre»? ::: Produits alimentaires = de l’argent à la banque

©FAO

Produits alimentaires = de l’argent à la banque

Au moment de la récolte, la plupart des petits exploitants se trouvent contraints de vendre toute leur production sans surseoir et à bas prix, parce qu’ils ont besoin d’argent et qu’ils ne savent pas où entreposer leurs produits.

Ces agriculteurs se retrouvent souvent avec un revenu moindre, dont ils doivent alors consacrer une part substantielle à l’achat de produits alimentaires.

Dans certains villages de l’Inde rurale, la Self-Employed Women's Association (SEWA), organisation non gouvernementale de travailleuses autonomes pauvres dont la plupart sont des femmes rurales, a mis au point un système de banque alimentaire pour l’entreposage des cultures.

Fonctionnement

Les membres de la SEWA achètent l’excédent de céréales de qualité supérieure aux autres membres de leur village ou à d’autres agriculteurs au moment de la récolte, et les stockent dans des entrepôts. Les membres paient une cotisation qui leur donne le droit de racheter les céréales qu’ils ont vendues, et ce, au même prix qu’ils les avaient vendues précédemment au cours de l’année, même en temps de pénurie alimentaire. Les producteurs du village qui ne sont pas membres mais tout aussi pauvres peuvent également acheter des céréales aux banques alimentaires. Ils paient un prix légèrement plus élevé mais, même en temps de pénurie alimentaire, ce prix est inférieur au prix courant du marché. Les profits de la banque alimentaire sont répartis entre les membres du groupe une fois par an.

Cette stratégie est particulièrement novatrice parce que, contrairement à d’autres formules visant à résoudre les problèmes de production ou de consommation, les banques alimentaires de la SEWA s’attaquent à ces deux types de problèmes. C’est là un élément crucial pour les femmes rurales en particulier, qui sont vulnérables et exposées à certains risques, tant à titre de productrices que de consommatrices. Un nombre croissant de villages est donc en train de créer des banques de ce type, non seulement pour les récoltes céréalières ou autres, mais aussi pour le fourrage et les semences.

Sources

Add new content
 

 

SOFA 2010-11

 

Genre et Droit à la Terre Base de Données

 


Gender in Agriculture
E-platform

 


UN system-wide news
on gender equality

 

Nous contacter

Programme de la FAO pour la parité hommes-femmes
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
courriel: gender@fao.org

Connexions

rss