FAO.org

Accueil > Genre > Nouvelles > Detail FR
Genre

Les technologies de l’information et des communications sont essentielles pour l’autonomisation et la réussite des femmes pauvres résidant en milieu rural

Les institutions des Nations Unies ayant leur siège à Rome célèbrent la Journée internationale de la femme.

© FAO / Hoang Dinh Nam
07/03/2018

Le rôle joué par les technologies de l'information et des communications (TIC) lorsqu'il s'agit d'aider les femmes à accéder à l'autonomie économique, à faire entendre leur voix et à améliorer leur situation, sera au cœur des discussions qui se dérouleront au siège du Fonds international de développement agricole (FIDA) le 8 mars, Journée internationale de la femme.

Ensemble, le FIDA, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) mettront en lumière la façon dont l'innovation des technologies de l'information et de la communication est susceptible de multiplier les possibilités d'intégration dans les filières et de développer des entreprises tout en profitant aux femmes et en améliorant leur accès à l'éducation et à l'information.

Bon nombre de femmes, notamment les jeunes femmes résidant en milieu rural, n'ont pas accès aux ressources productives telles que la terre, le crédit et les technologies. Les femmes sont à la traîne du point de vue de l'accès aux TIC avec, dans les pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire, seulement 41% de femmes possédant un téléphone portable contre 46% des hommes. Dans les sous-régions d'Asie du Sud, d'Asie de l'Est et du Pacifique, près des deux tiers des femmes ne possèdent pas de téléphone portable. Les femmes résidant dans les zones rurales peinent souvent à accéder aux soins de santé, à l'éducation, au travail décent et à la protection sociale. C'est pourquoi les femmes sont davantage exposées à la pauvreté et sont vulnérables face aux chocs de nature économique ou climatique.

Les TIC sont particulièrement intéressantes si l'on veut ouvrir de nouvelles perspectives économiques aux femmes des zones rurales. Les téléphones portables et les smartphones, par exemple, permettent d'obtenir des informations en temps réel sur les prix pratiqués dans différents marchés et de choisir en connaissance de cause les lieux et les moments les plus avantageux pour vendre ou acheter. Les études montrent que les femmes qui gagnent de l'argent sont plus enclines que les hommes à le dépenser pour l'alimentation de la famille et l'éducation des enfants.

En savoir plus