FAO.org

Accueil > Genre > Nouvelles > Detail FR
Genre

La FAO et ses partenaires se penchent sur le rôle de la femme dans le développement rural

En Afrique, les femmes représentent en moyenne 43% de la main-d’œuvre agricole, produisent la majeure partie des produits alimentaires cultivés, et réalisent la plus grande part des travaux de soins non rémunérés dans les zones rurales.

© FAO
30/05/2018

Au Gabon, les femmes sont fortement impliquées dans la production vivrière, maraîchère, la transformation et la commercialisation des produits agricoles. Elles réinvestissent la grande part de leurs revenus pour l’alimentation, la santé de la famille et l’éducation des enfants.

Selon Nicole Nguema Metogo de l’ONG Agir pour le genre, « les femmes rurales représentent 27,64 % de la population féminine du Gabon, leurs contributions sont cruciales pour le bien-être des familles, de leurs communautés et de leurs économies ».

Cependant, le niveau et la qualité de leur participation ne procurent pas d’avantages en termes de développement socio-économique; car celles-ci sont confrontées au quotidien à de multiples difficultés et inégalités qui les empêchent de jouer pleinement leur rôle d’acteurs au développement et leur voix n’est que trop rarement entendue.

Face à ce constat, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en partenariat avec les ministères sectoriels, les bailleurs de fonds, les autres partenaires au développement, les ambassades et associations du secteur, a organisé le mercredi 23 mai 22017 une réflexion conjointe et approfondie au cours d’une réunion thématique axée sur « le rôle de la femme dans le développement rural ».

En savoir plus