FAO.org

Accueil > Genre > Nouvelles > Detail FR
Genre

Les agences alimentaires de l’ONU intensifient leurs efforts visant à lutter contre les inégalités entre les sexes en milieu rural

La nouvelle initiative de l’Union Européenne, de la FAO, du FIDA et du PAM vise à autonomiser la population pour parvenir à la sécurité alimentaire et à l’amélioration de la nutrition.

Des femmes travaillent dans un potager dans le village de Ndiama Peulh, au Sénégal. © FAO/Eduardo Soteras
08/05/2019

Trois agences des Nations Unies ont aujourd'hui lancé une nouvelle initiative mondiale soutenue par l'Union européenne pour lutter contre les causes premières des inégalités entre les sexes en milieu rural et renforcer les efforts visant à éradiquer la faim, mais aussi ceux visant à améliorer la nutrition et à promouvoir une agriculture durable.

L'UE financera, à hauteur de 5 millions d'euros, un programme d'une durée de 5 ans et mené par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

Le programme a pour objectif de faciliter des changements transformateurs en vue d'autonomiser les femmes, les hommes, les garçons et les filles dans les ménages, communautés et institutions en zone rurale et bien au-delà. Il s'agit notamment d'aller au-delà du traitement des symptômes conduisant à l'inégalité des sexes et à la discrimination, à l'image par exemple de l'accès limité aux ressources et aux bénéfices afin de lutter contre les normes et comportements sexistes discriminatoires et les rapports de force inégaux.

L'Union européenne et les trois agences de l'ONU partagent l'opinion qu'il est essentiel de parvenir à l'égalité des sexes et à l'autonomisation des femmes pour améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition.

«Si de nombreuses approches conventionnelles visant à combler les écarts entre les sexes restent encore pertinentes, nous devons être plus créatifs et oser davantage, a déclaré M. Daniel Gustafson, Directeur général adjoint de la FAO chargé des Programmes. «En faisant la promotion de changements transformateurs au niveau du rôle des hommes et des femmes, nous pouvons montrer la voie et parvenir à l'égalité des sexes au sein des communautés, des ménages ruraux, des organisations rurales, chez les fournisseurs de service, chez les autres acteurs des chaînes de valeur et notamment au niveau du processus politique», a-t-il ajouté.

En savoir plus

Voir aussi:

FAO Webcast | UN food agencies step up joint efforts to tackle rural gender inequalities

FAO Flickr | UN food agencies step up joint efforts to tackle rural gender inequalities