Genre

Parvenir à des systèmes alimentaires durables passera par l’égalité des sexes

La FAO, le FIDA et le PAM célèbrent la Journée internationale des femmes. Les événements organisés à l'occasion de la JIF cette année présentent l'intérêt d'engager une action mondiale pour atteindre l'égalité des genres...

6 mars 2020, Rome - Les trois agences des Nations Unies basées à Rome spécialisées dans le domaine de l'alimentation et l'agriculture ont appelé aujourd'hui à agir de manière plus agressive afin d'atteindre l'égalité hommes-femmes et d'autonomiser les fe
06/03/2020

Les trois agences des Nations Unies basées à Rome spécialisées dans le domaine de l'alimentation et l'agriculture ont appelé aujourd'hui à agir de manière plus agressive afin d'atteindre l'égalité hommes-femmes et d'autonomiser les femmes et les filles dans le secteur agricole et dans d'autres secteurs.

Parvenir à des systèmes alimentaires mondiaux durables est possible si les femmes sont autonomisées et leurs droits reconnus et respectés partout dans le monde, ont affirmé aujourd'hui la FAO, le FIDA et le PAM à l'occasion d'un événement célébrant la Journée internationale des femmes (JIF) organisée au siège de la FAO.

La JIF de cette année, qui a pour thème Je suis de la Génération Égalité: Levez-vous pour les droits des femmes, est l'occasion de faire le point sur les progrès réalisés en matière d'égalité des sexes et d'autonomisation des femmes 25 ans après la quatrième Conférence mondiale sur les femmes[1] qui avait signalé la perdurance d'inégalités entre les sexes et établi une feuille de route pour le futur.

« La FAO continuera à jouer son rôle, en partenariat avec d'autres acteurs, en faveur du renforcement de l'égalité des genres, du respect des droits des femmes et d'une accélération de leur autonomisation socioéconomique. Ce n'est qu'à ces conditions que nous atteindrons notre objectif commun: éradiquer la faim, garantir la sécurité alimentaire, éliminer toute forme de malnutrition, et faire de ce monde un monde meilleur», a dit M. QU Dongyu, le Directeur général de la FAO.

« Chaque année, la Journée internationale des femmes est à la fois un anniversaire et un appel à l'action», a dit M. Gilbert F. Houngbo, le Président du FIDA. «En agissant collectivement, nous pouvons œuvrer ensemble en faveur de l'égalité des sexes dans le monde. Non seulement parce que c'est une chose juste, mais également parce que cela a un sens. Une plus grande égalité des sexes est un vecteur clé pour une croissance économique forte. Cela permettra une réduction drastique de la pauvreté extrême et une diminution de la faim chronique et, au final, une paix durable. De plus, ce sera bénéfique à des familles entières et cela permettra une autonomisation de toutes les personnes discriminées », a-t-il ajouté.

En savoir plus