L’Année internationale de la quinoa peut renforcer la sécurité alimentaire

13.09.2012

New York (Etats-Unis) - Les Nations Unies ont déclaré l'année 2013 «Année internationale de la quinoa » (IYQ), selon la proposition présentée par le gouvernement de la Bolivie, avec le soutien de l'Argentine, de l'Azerbaïdjan, de l'Équateur, de la Géorgie, de l’Honduras, du Nicaragua, du Paraguay, du Pérou, de l'Uruguay et de la FAO.

 Sous le slogan «Un avenir planté depuis des milliers d'années", l'année internationale reconnaît les peuples indigènes des Andes, qui ont maintenu, contrôlé, protégé et conservé la quinoa comme nourriture pour les générations actuelles et futures grâce à leurs connaissances traditionnelles et leurs pratiques de bien être en harmonie avec la mère –terre et  la nature.

 «Après tant d'années, l'Organisation des nations unies reconnaît cette céréale comme l'un des aliments les plus importants pour la vie. Cette reconnaissance non seulement exalte la valeur nutritive de la quinoa comme aliment sain, mais aussi les connaissances et pratiques traditionnelles des peuples autochtones qui, en harmonie avec la nature, ont maintenu et préservé la quinoa dans son état naturel comme une source de nourriture pour les générations actuelles et futures », a déclaré le président de l'Etat plurinational de Bolivie, Evo Morales.

Global Environment Facility

Global Environment Facility

Internetauftritt des Bundesministeriums für Ernährung, Landwirtschaft und Verbraucherschutz

BMELV

IFAD

IFAD

UNU

UNU

UNESCO

UNESCO

ISESCO

ISESCO