FAO.org

Accueil > Systèmes Ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial (SIPAM) > SIPAM autour du monde > SIPAM reconnus > Asie et Pacifique > Culture riz-poisson
Systèmes Ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial (SIPAM)

Système intégré riziculture-pisciculture

 

 

Résumé

Localisation: Comté Qintian dans la province de Zhejiang; comté Congjiang dans la province de Guizhou. Chine

Surface du  SIPAM: 460 ha

Population travaillant pour ce système: -

Caractéristiques topographiques: -

Classification climatique: -

Groupes ethniques / populations autochtones: Han et d'autres minorités comme Mong

Principales sources de revenus: agriculture, travailler à l'étranger

------------------------------------------------------------------------------------

En Asie, la pisciculture dans les rizières humides a une longue histoire. Une plaque d'argile chinoise datant de la dynastie des Han il y a 2000 ans représentait déjà un poisson nageant de son étang dans un champ de riz.

Une symbiose écologique existe dans le système agricole traditionnel riz-poisson: le poisson fournit des engrais pour le riz, régule les conditions micro-climatiques, adoucit le sol, permet la circulation de l'eau et se nourrit de larves et des adventices dans les champs inondés. Le riz fournit de l'ombre et de la nourriture pour les poissons.

En outre, plusieurs produits et services écologiques des co-écosystèmes sont bénéfiques pour les agriculteurs locaux et l'environnement. La nourriture de haute qualité du poisson et de riz sont utiles pour maintenir des éléments nutritifs et le niveau de vie des agriculteurs: la réduction des coûts et la main-d'œuvre augmente la productivité, et, en particulier en réduisant l'utilisation d'engrais chimiques, de pesticides et d'herbicides pour lutter contre les insectes et les mauvaises herbes participant à la conservation de l'agro-biologie et la protection de l'environnement.

Le système riz-poisson dans le village Longxian de la province du Zhejiang démontre une approche ingénieuse développée par les agriculteurs pour générer des avantages écologiques, économiques et sociaux à travers les fonctions écologiques essentielles.