FAO.org

Accueil > Systèmes Ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial (SIPAM) > SIPAM autour du monde > SIPAM reconnus > Europe et Asie centrale > Production de sel de la Vallée Añana > Detailed information
Systèmes Ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial (SIPAM)

Production de sel dans la Vallée Añana

Résumé

Informations détaillées

Partenaires

Annexes

Informations détaillées

Importance mondiale

La Vallée Salado d'Añana est un exemple exceptionnel d'interactions entre l'homme et le milieu naturel. Ce système de production de sel dont l'origine remonte à Préhistoire continue encore aujourd’hui à jouir d'une grande vitalité. Il est un exemple unique d’adaptation de modes de vie traditionnels ayant connu une évolution progressive et résiliente lui permettant s’adapter aux spécificités de chaque époque. 

En alliant l'eau émergeant des sources, les pentes abruptes du paysage, le soleil et le vent aux techniques traditionnelles les agriculteurs locaux ont mis au point un système particulier durable.

Sécurité alimentaire et des moyens de subsistance

La durabilité économique du District d'Añana est basée sur la production de sel. En effet, le sel a contribué et contribue toujours à assurer le revenu de la population locale et fournit à la communauté différents produits et services agricoles qu'ils n'auraient pas pu développer sans un environnement aussi abrupt et salin.

En outre, grâce aux activités de la Fondation Valle Salado d'Añana, un tournant décisif s'est produit pour la Valle Salado qui a continué à effectuer des travaux d'entretien dans les salines et à produire du sel en utilisant la sagesse transmise par la communauté locale au cours des siècles. Aujourd'hui, le but n'est plus de produire du sel en vrac comme par le passé, mais d'atteindre l'équilibre séculaire qui a rendu possible la survie de la vallée. En ce sens, Valle Salado et ses activités sont déjà devenues une force motrice importante pour l'économie de la région apportant un nouvel espoir pour l'avenir de la communauté de ces « agriculteurs salins » et de leurs descendants. 

Agrobiodiversité

La Vallée Salado d'Añana est située sur le diapir, composé de diverses couches géologiques, hébergeant une grande richesse de faune et de flore. Grâce à cette structure géologique un paysage caractéristique a pu être créé. Les sols renferment des dépôts contenant d'importantes informations paléoenvironnementales et paléoclimatiques. Dans l'ensemble, c'est un habitat salin avec une biodiversité typique des zones humides associées aux milieux salés, ce qui a conduit à l’inscription du sur la liste RAMSAR d'importance internationale. 

D'autre part, le petit bassin hydrographique du lac Caicedo Yuso présente une mosaïque agroforestière intéressante de cultures herbacées extensives (céréales, colza, pommes de terre, betteraves...) et de chênaies, qui ne sont pas affectées par la salinité du sol, car elle la réserve saline est confinée dans des couches plus profondes. D'un point de vue écologique, le système agricole du diapir est un élément de liaison dans le grand corridor montagneux qui s'étend de la mer Cantabrique aux Alpes occidentales. Elle peut aussi être considérée comme un grand écotone formé par les trois régions naturelles présentes dans la province d'Álava: l'Atlantique, la Méditerranée et la transition entre ces régions. 

Systèmes traditionnels et technologies adaptées

Le sel obtenu à Salinas de Añana provient d'une ancienne mer disparue il y a des millions d'années. Le sel, contenu dans les couches géologiques profondes, remonte à la surface en raison d'un phénomène géologique connu sous le nom de diapir. Cette explication est relativement récente et les visiteurs du site Vallée Salado sont toujours étonnés de constater qu'il n'y a pas de mer à proximité

La production de sel de la Vallée Salado nécessite certaines infrastructures, telles que des canaux, des puits, des salines et des zones de stockage qui sont répartis dans toute la vallée. La valeur de ce site de production réside dans son système hydraulique complexe composé de centaines de canaux faits en bois de pins pour la distribution et le stockage de l’eau salée aux quatre coins du site. L'ancien système de distribution communal est essentiel au fonctionnement de la vallée, ainsi que qu’à son adaptation à l'environnement physique, se traduisant par une succession de terrasses en gradins construites en pierres sèches, en bois et en l'argile.

Le sel obtenu est stocké dans des cuves à sel où il sèche jusqu' à la fin de la saison de production en octobre. Les salières sont traditionnellement organisées en groupes appelés fincas, caractérisées par un ensemble de salières exploitées par le même agriculteur et qui comprennent généralement tous les éléments nécessaires à la production du sel, tels que: la récupération de l’eau salée par le réseau d'approvisionnement, les zones de stockage du sel, les chauffages, les salières et les puits. La production de sel à Añana est basée sur l'évaporation naturelle de l'eau contenue dans l’eau.

Cultures, systèmes de valeurs et organisations sociales

L'association des producteurs de sel, aujourd'hui connue sous le nom de Gatzagak, est une entité qui regroupe tous les propriétaires des salines de la Valle Salado de Añana. Leur description juridique actuelle de corporation a été créée à la fin du XXe siècle pour s'adapter aux exigences actuelles. Cependant, ce groupe de propriétaires est l'une des rares organisations au monde qui, en 2014, a fêté ses 900 ans d'histoire. Elle a été créée au XIIe siècle et a été connu pendant des siècles sous le nom de "Communauté des héritiers des salines royales d'Añana". 

En outre, la production de sel fait partie de la culture et la langue locale illustre bien ce lien intime car elle comporte de nombreux mots spécifiques liés à la production ainsi que des traditions orales typiques liées aux salines. Les légendes, les rituels et les événements festifs sont liés à la production de sel comme La Fiesta del Entroje qui coïncide avec la fin de la saison des récoltes de sel, lorsque le sel a été introduit dans les sacs et ensuite transporté sur les épaules aux entrepôts et La Fête de San Cristobal, en hommage au Saint Patron des Salines d'Añana.

Caractéristiques des paysages terrestre et marin

Le paysage de la Valle Salado est basé sur des conditions topologiques et géologiques spécifiques où les agriculteurs ont développé des connaissances adaptées. C'est ainsi que, profitant de cet environnement, les agriculteurs ont façonné le paysage en construisant un système hydraulique complexe de distribution et de stockage d’eau salée, composé de centaines de canaux en bois de pins qui la distribuent par gravité, complétés par des techniques millénaires de culture du sel soigneusement préservées. De plus, ces activités de production de sel ont également contribué au développement de l'habitat réel et au maintien d'un écosystème spécifique. Sans les activités humaines, les paysages naturels et la biodiversité seraient profondément affectés.