Observation de la Terre
Les indicateurs de la saison actuelle sont conçus pour faciliter l'identification des zones cultivées avec une forte probabilité de stress hydrique (sécheresse). Les indices sont basés sur des données de télédétection relatives à la végétation et à la température à la surface du sol combinées avec des informations sur les cycles des cultures agricoles à partir de données historiques, et un masque des cultures à l’échelle mondiale. Les cartes finales mettent en évidence les anomalies dans la croissance de la végétation, et d’éventuelles sécheresses, dans les zones de cultures au cours de la saison de croissance.   plus
Les données satellitaires utilisées pour calculer le VHI moyen et l’ASI sont les données pour 10 jours (décadaires) sur la végétation du capteur Metop-AVHRR par pixel de 1 km (à partir de 2007). Les données à résolution de 1 km pour la période 1984-2006 sont dérivées des données du radiomètre NOAA-AVHRR à 16 km de résolution. Le masque des surfaces cultivées est FAO GLC-SHARE.
CLAUSES DE NON-RESPONSABILITÉ
Les appellations employées et la présentation de l’information sur ce site web n’impliquent de la part de la FAO aucune prise de position quant au statut juridique ou au stade de développement des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites.
 
Annéedécade
Choisir:                        

Indice de stress hydrique  plus
L'indice de stress hydrique (ASI – Agricultural Stress Index) est un indicateur qui facilite l'identification précoce des terres cultivées souffrant probablement de stress hydrique (sécheresse). L’indice se base sur l'Indice de santé de la végétation (VHI – Vegetation Health Index) auquel sont intégrées les dimensions espace-temps, essentielles pour évaluer un épisode de sécheresse dans le contexte agricole. La première étape du calcul de l’ASI consiste à établir une moyenne temporelle du VHI, en évaluant l'intensité et la durée des périodes de sécheresse se produisant pendant le cycle de culture au niveau du pixel; ce calcul comprend l'utilisation de coefficients de culture, qui permettent de tenir compte de la sensibilité d’une culture au stress hydrique pendant chaque phase phénologique. La deuxième étape consiste à déterminer l'étendue spatiale des épisodes de sécheresse en calculant le pourcentage de pixels dans les zones arables pour lequel la valeur du VHI est inférieure à 35 pour cent (cette valeur a été identifiée comme seuil critique dans l'évaluation de l'étendue de la sécheresse lors de précédentes recherches, Kogan, 1995). Enfin, chaque zone administrative est classée selon son pourcentage de superficie touchée afin de faciliter une interprétation rapide des résultats.



Intensité des sécheresses  plus
Les sécheresses agricoles sont classées selon leur intensité et sont réparties en quatre catégories: extrême, grave, modérée ou légère. L'intensité des sécheresses est calculée à l'aide de l’indice de santé de la végétation moyen pondéré, agrégé au niveau administratif GAUL 2, selon lequel moins l’état de santé de la végétation est bon plus la sécheresse est sévère.



Progrès de la saison  plus
L'indicateur montre l'évolution des cultures/pâturages au cours de la saison de croissance. Pour chaque décade de l'année (période de 10 jours), la carte indique la progression de la campagne, représentée par une valeur comprise entre 0 et 100 pour cent (50 pour cent correspondant au milieu de la campagne de croissance). L’état d’avancement de la campagne est basé sur la moyenne à long terme de la phénologie de la végétation pour chaque pixel. Cette simplification implique que les phénologies des cultures/pâturages sont statiques et par conséquent, que les campagnes de croissance progressent à un rythme constant chaque année.



Indice VHI moyen  plus
L'indice de santé de la végétation moyen (VHI moyen) permet à l'utilisateur d'évaluer la gravité de la sécheresse depuis le début de la saison de croissance et d'examiner l'état de santé de la végétation et l'influence de la température sur les conditions des plantes. Le VHI moyen est une moyenne des valeurs décadaires du VHI au cours de la campagne de croissance des cultures jusqu’au moment actuel. Il prend en compte la sensibilité d'une culture au stress hydrique au cours de la saison de croissance et calcule l’impact temporel des déficits d'humidité du début de la campagne agricole jusqu'à la décade actuelle.


 
Annéedécade
Choisir:                        

Indice de stress hydrique  plus
L'indice de stress hydrique (ASI – Agricultural Stress Index) est un indicateur qui facilite l'identification précoce des terres cultivées souffrant probablement de stress hydrique (sécheresse). L’indice se base sur l'Indice de santé de la végétation (VHI – Vegetation Health Index) auquel sont intégrées les dimensions espace-temps, essentielles pour évaluer un épisode de sécheresse dans le contexte agricole. La première étape du calcul de l’ASI consiste à établir une moyenne temporelle du VHI, en évaluant l'intensité et la durée des périodes de sécheresse se produisant pendant le cycle de culture au niveau du pixel; ce calcul comprend l'utilisation de coefficients de culture, qui permettent de tenir compte de la sensibilité d’une culture au stress hydrique pendant chaque phase phénologique. La deuxième étape consiste à déterminer l'étendue spatiale des épisodes de sécheresse en calculant le pourcentage de pixels dans les zones arables pour lequel la valeur du VHI est inférieure à 35 pour cent (cette valeur a été identifiée comme seuil critique dans l'évaluation de l'étendue de la sécheresse lors de précédentes recherches, Kogan, 1995). Enfin, chaque zone administrative est classée selon son pourcentage de superficie touchée afin de faciliter une interprétation rapide des résultats.



Intensité des sécheresses  plus
Les sécheresses agricoles sont classées selon leur intensité et sont réparties en quatre catégories: extrême, grave, modérée ou légère. L'intensité des sécheresses est calculée à l'aide de l’indice de santé de la végétation moyen pondéré, agrégé au niveau administratif GAUL 2, selon lequel moins l’état de santé de la végétation est bon plus la sécheresse est sévère.



Progrès de la saison  plus
L'indicateur montre l'évolution des cultures/pâturages au cours de la saison de croissance. Pour chaque décade de l'année (période de 10 jours), la carte indique la progression de la campagne, représentée par une valeur comprise entre 0 et 100 pour cent (50 pour cent correspondant au milieu de la campagne de croissance). L’état d’avancement de la campagne est basé sur la moyenne à long terme de la phénologie de la végétation pour chaque pixel. Cette simplification implique que les phénologies des cultures/pâturages sont statiques et par conséquent, que les campagnes de croissance progressent à un rythme constant chaque année.



Indice VHI moyen  plus
L'indice de santé de la végétation moyen (VHI moyen) permet à l'utilisateur d'évaluer la gravité de la sécheresse depuis le début de la saison de croissance et d'examiner l'état de santé de la végétation et l'influence de la température sur les conditions des plantes. Le VHI moyen est une moyenne des valeurs décadaires du VHI au cours de la campagne de croissance des cultures jusqu’au moment actuel. Il prend en compte la sensibilité d'une culture au stress hydrique au cours de la saison de croissance et calcule l’impact temporel des déficits d'humidité du début de la campagne agricole jusqu'à la décade actuelle.


Année
Choisir:         

Indice de stress hydrique   plus
L’ASI annuel indique le pourcentage de terres arables, à l'intérieur d'une région administrative, qui a été touché par des conditions de sécheresse au cours de l’ensemble de la campagne agricole. il diffère de l'ASI, qui est fondé sur les conditions du début de la saison jusqu'à la décade actuelle.
 



Intensité des sécheresses   plus
Les sécheresses agricoles sont classées selon leur intensité et sont réparties en quatre catégories: extrême, grave, modérée ou légère. L'intensité des sécheresses est calculée à l'aide de la moyenne pondérée de l’indice de santé de la végétation, qui signale la sévérité de la sécheresse selon l’état de santé de la végétation (moins l’état est bon plus la sécheresse est sévère). Le sommaire annuel de l'intensité des sécheresses permet à l'utilisateur d'évaluer l'intensité globale des sécheresses pendant toute une saison de croissance.
 



Indice VHI moyen   plus
L'indice de santé de la végétation moyen (VHI moyen) annuel permet à l'utilisateur d'évaluer le degré général de gravité des sécheresses pendant toute une saison de croissance, grâce à l'examen de l'état de santé de la végétation et de l'influence des températures sur les conditions des plantes. Le VHI moyen annuel prend en compte la sensibilité d'une culture au stress hydrique au cours de la saison de croissance et calcule l’impact temporel des déficits d'humidité et des températures au cours de l’ensemble de la saison de croissance.
 

Année
Choisir:         

Indice de stress hydrique   plus
L’ASI annuel indique le pourcentage de terres arables, à l'intérieur d'une région administrative, qui a été touché par des conditions de sécheresse au cours de l’ensemble de la campagne agricole. il diffère de l'ASI, qui est fondé sur les conditions du début de la saison jusqu'à la décade actuelle.
 



Intensité des sécheresses   plus
L’ASI annuel indique le pourcentage de terres arables, à l'intérieur d'une région administrative, qui a été touché par des conditions de sécheresse au cours de l’ensemble de la campagne agricole. il diffère de l'ASI, qui est fondé sur les conditions du début de la saison jusqu'à la décade actuelle.
 



Indice VHI moyen   plus
L'indice de santé de la végétation moyen (VHI moyen) permet à l'utilisateur d'évaluer la gravité de la sécheresse depuis le début de la saison de croissance et d'examiner l'état de santé de la végétation et l'influence de la température sur les conditions des plantes. Le VHI moyen est une moyenne des valeurs décadaires du VHI au cours de la campagne de croissance des cultures jusqu’au moment actuel. Il prend en compte la sensibilité d'une culture au stress hydrique au cours de la saison de croissance et calcule l’impact temporel des déficits d'humidité du début de la campagne agricole jusqu'à la décade actuelle.
 

L’état d’avancement de la campagne est basé sur la moyenne à long terme de la phénologie de la végétation pour chaque pixel. Cette simplification implique que les phénologies des cultures/pâturages sont statiques et par conséquent, que les campagnes de croissance progressent à un rythme constant chaque année.
Le début de la saison (SOS - Start of Season) désigne le stade précoce de levée des cultures, il est défini comme le point où le NDVI atteint 25 pour cent de sa valeur maximale.


Le maximum de la saison (MOS - Maximum of Season) désigne la période où le feuillage des cultures est pleinement développé, il est défini comme le point où le NDVI est à sa valeur maximale.


La fin de la saison (EOS - End of Season) désigne le moment où les cultures ont atteint leur maturité physiologique, elle est définie comme le point où le NDVI est à 75 pour cent de sa valeur maximale. Ce point ne correspond pas nécessairement à la période des récoltes.


L’état d’avancement de la campagne est basé sur la moyenne à long terme de la phénologie de la végétation pour chaque pixel. Cette simplification implique que les phénologies des cultures/pâturages sont statiques et par conséquent, que les campagnes de croissance progressent à un rythme constant chaque année.
Le début de la saison (SOS - Start of Season) désigne le stade précoce de levée des cultures, il est défini comme le point où le NDVI atteint 25 pour cent de sa valeur maximale.


Le maximum de la saison (MOS - Maximum of Season) désigne la période où le feuillage des cultures est pleinement développé, il est défini comme le point où le NDVI est à sa valeur maximale.1


La fin de la saison (EOS - End of Season) désigne le moment où les cultures ont atteint leur maturité physiologique, elle est définie comme le point où le NDVI est à 75 pour cent de sa valeur maximale. Ce point ne correspond pas nécessairement à la période des récoltes.1



Fréquence historique des sécheresses   plus
Les cartes illustrent la fréquence des graves épisodes de sécheresse dans les zones où: i) 30 pour cent des terres cultivées; ou ii) 50 pour cent des terres cultivées ont a été touchées. La fréquence historique des sécheresses graves (selon la définition de l'ASI) est fondée sur l'ensemble de la série temporelle (1984-2017).
>30 % des terres cultivées touchées  
 


>50 % des terres cultivées touchées



Fréquence historique des sécheresses   plus
Les cartes illustrent la fréquence des graves épisodes de sécheresse dans les zones où: i) 30 pour cent des terres cultivées; ou ii) 50 pour cent des terres cultivées ont a été touchées. La fréquence historique des sécheresses graves (selon la définition de l'ASI) est fondée sur l'ensemble de la série temporelle (1984-2017).
>30 % des terres cultivées touchées