Observation de la Terre
Les indicateurs de végétation (écart NDVI, VCI et VHI) constituent d'autres mesures de l’état relatif de la végétation. Ces indices peuvent être utilisés pour assurer le suivi des zones où la végétation peut subir des stress, et détecter une éventuelle sécheresse. - Les indicateurs de pluviométrie présentent une analyse globale des précipitations, en termes absolus (mm) et relatifs (%) par décade, en plus des moyennes à long terme des niveaux de précipitations (mm).   plus
Les trois indicateurs de végétation sont basés sur les données relatives à la végétation pour 10 jours (décade) du capteur Metop-AVHRR par pixel de 1 km (à partir de 2007). Les données à 1 km de résolution pour la période 1984-2006 ont été dérivées des données du NOAA-AVHRR à 16 km de résolution. - Les estimations concernant les précipitations pour tous les pays africains (à l'exception du Cap Vert et de Maurice) proviennent du NOAA/FEWSNet, tandis que les données concernant les autres pays sont obtenues à partir du CEPMMT.
CLAUSES DE NON-RESPONSABILITÉ
Les appellations employées et la présentation de l’information sur ce site web n’impliquent de la part de la FAO aucune prise de position quant au statut juridique ou au stade de développement des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites.
Annéedécade
Choisir:           

Écart NDVI  plus
L'indice de végétation par différence normalisé (NDVI – Normalized Difference Vegetation Index) mesure la "verdeur" de la couverture du sol, et est utilisé comme indicateur de la densité et de l’état de la végétation. Les valeurs du NDVI varient de +1 à -1, plus les valeurs positives sont élevées plus la végétation est dense et en bonne santé, tandis que des valeurs faibles et/ou négatives du NDVI indiquent une végétation en mauvaises conditions ou une couverture végétale clairsemée. L’écart NDVI indique la variation de la décade actuelle par rapport à la moyenne à long terme. Une valeur positive (par exemple 20 pour cent) indique une amélioration des conditions de végétation par rapport à la moyenne, tandis qu'une valeur négative (par exemple -40 pour cent) signale des conditions de végétation relativement mauvaises.


Vegetation Condition Index  plus
L'Indice des conditions de végétation (VCI – Vegetation Condition Index) évalue l'état de santé de la végétation par rapport aux tendances historiques. Le VCI rapporte l’indice NDVI de la décade courante à son minimum et son maximum à long terme, normalisé au moyen des valeurs historiques du NDVI pour la même décade. Le VCI a été conçu pour séparer la composante du NDVI liée aux conditions météorologiques des éléments écologiques.


Vegetation Health Index  plus
L'indicateur de santé de la végétation (VHI – Vegetation Health Index) illustre la gravité des sécheresses en se fondant sur l'état de la végétation et l'influence des températures sur les conditions des plantes. Le VHI est un indice composite et l'indicateur primaire utilisé pour calculer l’ASI. Les composantes du VHI (VCI et TCI) reçoivent la même pondération dans le calcul de l'indice. Il combine à la fois le VCI et l'Indice des conditions de température (TCI – Temperature Condition Index). Le TCI est calculé à l’aide d’une équation similaire au VCI, mais rapporte les températures actuelles à leur maximum et minimum à long terme, en supposant qu’une élévation des températures tend à provoquer une détérioration des conditions de la végétation. Une diminution du VHI indique, par exemple, un état de la végétation relativement mauvais et une augmentation des températures, ce qui signifie que les conditions de végétation sont soumises à un stress, voire une sécheresse sur une période longue. Les données du VHI sont calculées pour les deux principales campagnes et sous trois formes: décadaires, mensuelles et annuelles.


Annéedécade
Choisir:                     

Pluviométrie estimée  plus
La carte illustre les volumes cumulés de précipitations au cours d’une décade (une période de 10 jours). Les estimations concernant les précipitations sont des prévisions pluviométriques obtenues auprès du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT).


Écart de la pluviométrie estimée


Pluviométrie estimée (moyenne à long terme)


AnnéeMois
Choisir:     

Écart NDVI  plus
L'indice de végétation par différence normalisé (NDVI – Normalized Difference Vegetation Index) mesure la "verdeur" de la couverture du sol, et est utilisé comme indicateur de la densité et de l’état de la végétation. Les valeurs du NDVI varient de +1 à -1, plus les valeurs positives sont élevées plus la végétation est dense et en bonne santé, tandis que des valeurs faibles et/ou négatives du NDVI indiquent une végétation en mauvaises conditions ou une couverture végétale clairsemée. L’écart NDVI indique la variation de la décade actuelle par rapport à la moyenne à long terme. Une valeur positive (par exemple 20 pour cent) indique une amélioration des conditions de végétation par rapport à la moyenne, tandis qu'une valeur négative (par exemple -40 pour cent) signale des conditions de végétation relativement mauvaises.


Vegetation Condition Index  plus
L'Indice des conditions de végétation (VCI – Vegetation Condition Index) évalue l'état de santé de la végétation par rapport aux tendances historiques. Le VCI rapporte l’indice NDVI de la décade courante à son minimum et son maximum à long terme, normalisé au moyen des valeurs historiques du NDVI pour la même décade. Le VCI a été conçu pour séparer la composante du NDVI liée aux conditions météorologiques des éléments écologiques.


Vegetation Health Index  plus
L'indicateur de santé de la végétation (VHI – Vegetation Health Index) illustre la gravité des sécheresses en se fondant sur l'état de la végétation et l'influence des températures sur les conditions des plantes. Le VHI est un indice composite et l'indicateur primaire utilisé pour calculer l’ASI. Les composantes du VHI (VCI et TCI) reçoivent la même pondération dans le calcul de l'indice. Il combine à la fois le VCI et l'Indice des conditions de température (TCI – Temperature Condition Index). Le TCI est calculé à l’aide d’une équation similaire au VCI, mais rapporte les températures actuelles à leur maximum et minimum à long terme, en supposant qu’une élévation des températures tend à provoquer une détérioration des conditions de la végétation. Une diminution du VHI indique, par exemple, un état de la végétation relativement mauvais et une augmentation des températures, ce qui signifie que les conditions de végétation sont soumises à un stress, voire une sécheresse sur une période longue. Les données du VHI sont calculées pour les deux principales campagnes et sous trois formes: décadaires, mensuelles et annuelles.


AnnéeMois
Choisir:     

Pluviométrie estimée  plus
La carte illustre les volumes cumulés de précipitations au cours d’une décade (une période de 10 jours). Les estimations concernant les précipitations sont des prévisions pluviométriques obtenues auprès du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT).


Écart de la pluviométrie estimée  plus
La carte illustre la différence entre le volume actuel des précipitations et leur niveau moyen. Les niveaux de précipitation sont comparés à la moyenne à long terme (MLT), qui renvoie à la période 1989-2015. Les couleurs plus chaudes identifient les zones qui ont reçu des précipitations inférieures à la moyenne, alors que les couleurs plus froides sont attribuées aux zones où les précipitations ont été supérieures à la moyenne.


Pluviométrie estimée (moyenne à long terme)



Début de la saison


Clôture de la saison



Début de la saison


Clôture de la saison