FAO.org

Accueil > SMIAR - Système mondial d’information et d’alerte rapide > Alertes sur les prix

Alertes Sur Les Prix Intérieurs

Pays dans lesquels les prix d’un ou de plusieurs produits alimentaires de base sont anormalement élevés sur les principaux marchés
Niveau d’alerte sur les prix:  Élevé   Modéré [d’après l’ Indicateur des anomalies dans les prix (IPA)]

Sélectionner

Kenya

10/07/2019

Les prix du maïs se sont stabilisés mais restent nettement plus élevés qu’un an plus tôt

Les prix du maïs se sont stabilisés ou ont fléchi en juin après avoir fortement augmenté en avril et en mai. La récente baisse des prix est liée à une amélioration des perspectives concernant les récoltes de la campagne principale des "longues pluies" de 2019 grâce aux précipitations supérieures à la moyenne reçues en mai et en juin qui ont partiellement compensé les précipitations nettement insuffisantes tombées en mars et en avril, qui avaient retardé les semis et compromis la germination et la croissance des cultures. L’amélioration de l'offre sur le marché, favorisée par des importations accrues en provenance de la République-Unie de Tanzanie, où la récolte principale en cours devrait atteindre un niveau supérieur à la moyenne, et par la mise sur le marché de maïs en provenance des stocks public, a également contribué à faire baisser les prix. Toutefois, malgré les baisses récentes, en juin les prix du maïs sont restés nettement supérieurs à leurs niveaux d'il y a un an, à l'exception de Nairobi, la capitale, où les prix étaient inférieurs à ceux de l’an dernier. De même, les prix des haricots, une autre denrée de base dans le régime alimentaire du pays, ont diminué en juin alors qu’ils avaient fortement augmenté ces derniers mois, mais sont demeurés nettement plus élevés qu'un an plus tôt.

Region: Eastern Africa