FAO.org

Accueil > Global Livestock Environmental Assessment Model (GLEAM) > Description du modèle
Global Livestock Environmental Assessment Model (GLEAM)

Description du modèle - Aspects généraux

Systèmes d’élevage

Troupeau de bovins en Ethiopie. Des paramètres spécifiques pour décrire les troupeaux, les fourrage et les espèces, entre autres aspects, sont utilisés dans les calculs.

Le modèle utilise une classification des systèmes d’élevage basée sur l'utilisation des fourrage et les conditions agro-écologiques. GLEAM distingue trois systèmes d'exploitation pour les bovins (pâturage, mixtes et parcs d’engraissement), deux pour les autres espèces de ruminants (pâturages et mixtes) trois pour les porcs (basse-cour, intermédiaires et industriels) et trois pour le poulet (basse-cour, pondeuses et poulets de chair). Trois zones agro-écologiques sont prises en considération: les zones tempérées qui incluent également les hautes terres tropicales, les zones arides et semi-arides, y compris tropicales et subtropicales, et les zones humides, qui incluent également les tropiques humides et subhumides. Dans l'ensemble, cela équivaut à plus de 9 000 filières différentes dans le modèle, définies comme des combinaisons uniques de produits, pays, système de production et des conditions climatiques.

Analyse du Cycle de Vie

L'utilisation de l’analyse du cycle de vie (ACV) dans l’évaluation des impacts environnementaux est de plus en plus commune. L’ACV fournit une image globale des processus de production et identifie les étapes clés où les impacts sont les plus importants. L’ACV a également la capacité d'évaluer les options d'intervention et d’éviter de possibles compromis ou transferts des impacts négatifs d'une phase de production à une autre, fournissant ainsi des informations précieuses pour les acteurs du secteur et les décideurs politiques.

Sources de GES et changement climatique

GLEAM identifie trois principaux groupes d'émissions le long des filières d’élevage. Les émissions en amont comprennent celles liées à la production d'aliments pour animaux, leur transformation et leur transport. Les émissions de la production animale comprennent la fermentation entérique, la gestion des effluents et la consommation d'énergie à la ferme. Les émissions en aval sont causées par la transformation et le transport des produits de l'élevage. Trois gaz sont considérés: le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4) et le protoxyde d’azote (N2O). Les valeurs les plus récentes de potentiels de réchauffement planétaires fournies par le IPCC (2014) sont utilisées pour convertir toutes les émissions en équivalent CO2 (298 for N2O and 34 for CH4).