Partenariat mondial sur les sols
 

Le rapport sur l’Etat mondial des ressources en sols

Depuis sa création, le Groupe technique intergouvernemental sur les sols (ITPS) travaille ardemment sur ​​différentes thématiques mondiales liées aux sols à la demande des membres du GSP et de la communauté pédologique mondiale. Une des principales réalisations de l’ITPS sera la préparation périodique du rapport sur l’Etat mondial des Ressources en sol.

Le processus de préparation sera guidé par un comité de rédaction composé des membres suivants : Dr Luca Montanarella (Italie, président), Dr Maria Lourdes Mendonca (Brésil), Dr Dan Pennock (Canada), Dr Kazuyuki Yagi (Japon), Dr Seyed Kazem Alavi (Iran), Dr Neil Mckenzie (Australie), Dr Victor Chude (Nigeria) et Dr Pavel Krasilnikov (Russie).

Comme convenu par le Comité de rédaction, la première version de ce rapport tant attendu sera lancée le 5 Décembre 2015 dans le cadre de  l'Année internationale des sols 2015.

Les objectifs du rapport sont les suivants :

  • le rapport présente en premier lieu une évaluation des ressources en sols du monde dans le cadre des services aux écosystèmes et estime les menaces qui pèsent sur les fonctions des sols ainsi que leurs conséquences pour ces services. Il s’achève par une série de recommandations d’actions à l’attention des décideurs et d'autres parties prenantes.
  • il fournit une évaluation scientifique mondiale des conditions du sol actuelles et futures sur la base d’une analyse et expertise régionales.
  • il explore les implications de ces conditions pour la sécurité alimentaire, le changement climatique, la qualité et la quantité de l'eau, la biodiversité et la santé humaine et le bien-être.
  • il s'appuie sur les meilleures informations disponibles en matière de sols tout en incluant une évaluation de l'incertitude de ces informations.
  • il identifie les lacunes concernant les sols qui limitent la réalisation d’un développement durable.

Outre les membres de l'ITPS, des pédologues reconnus seront invités à contribuer aux différents chapitres de ce rapport. On s’attend à ce que ce rapport devienne la référence officielle en matière de ressources en sols au niveau mondial, et son développement suivra ainsi un processus scientifique très strict et rigoureux. Ce rapport s’adresse principalement aux décideurs politiques, aux communautés scientifiques et de développement et au grand public.

Date
27/02/2014