Partenariat mondial sur les sols
 

Afrique

Partenariat sur les sols d’Afrique de l'ouest et du centre

Du 4 au 6 Février 2013 à Accra au Ghana dans le cadre de "l’action prioritaire de la FAO pour l'adaptation au changement climatique en Afrique de l’ouest", le partenariat d’Afrique de l’ouest et du centre sur les sols a été créé.

22 institutions nationales sur les sols ont participé et présenté la situation, les besoins et les priorités en matière de gestion durable des sols dans leur pays. Ces exposés ont ainsi permis de rédiger un document préliminaire présentant les actions prioritaires.

Le Communiqué d'Accra préparé par les participants, soutient pleinement le Partenariat mondial sur les sols et fait valoir combien il est vital de renforcer les institutions sur les sols à travers le renforcement des capacités et l'investissement dans des pratiques durables de gestion des sols. Quatre grands domaines d'action ont été répertoriés comme prioritaires: la mise à jour et l'amélioration de l'information sur les sols, la lutte contre la dégradation des sols, la mise en œuvre de la gestion durable des sols en mettant l'accent sur ​​la santé / la fertilité des sols et le développement des capacités dans tous les secteurs s'intéressant aux sols.

Il est prévu qu'un plan d'action soit élaboré collectivement et que l’ensembles des partenaires plaide en faveur d’une promotion de la gestion durable des sols dans la région.

Partenariat sur les sols d’Afrique de l'est et du sud

La FAO, en coopération avec le CIAT, a organisé l’atelier de lancement du Partenariat mondial sur les sols du 25 au 27 Mars 2013 à Nairobi au Kenya.

Vingt-et-une institutions nationales et de nombreuses institutions régionales sur les sols et d’autres initiatives ont participé et présenté le statut, les besoins et les priorités pour garantir une gestion durable des sols dans leurs pays. Ces présentations constituent une base fructueuse pour la préparation d’un projet de document rassemblant les actions prioritaires.

Le Communiqué de Nairobi, préparé par les participants, s’intéresse à la création du Partenariat mondial sur les sols dans la région et indique combien il est urgent de promouvoir la gestion durable des sols si l’on veut vraiment garantir la sécurité alimentaire, l’adaptation au changement climatique et la réduction de la pauvreté. Cinq actions ont été identifiées comme prioritaires: a) Elaborer, actualiser et diffuser des informations harmonisées sur les sols au niveau national et régional, b) Elaborer et mettre en œuvre des programmes de formation et de développement des capacités, c) Guider et permettre la mise en œuvre de pratiques de gestion durable des sols et de restauration de la santé des sols, d) Lutter contre la dégradation des sols et e) Créer des liens et des réseaux avec d'autres initiatives s’intéressant à la santé des sols.

Un prochain rapport sera ainsi préparé et constituera un plan d’action visant à promouvoir une gestion durable des sols dans la région.

Atelier de lancement en Afrique de l'ouest et du centre

Galerie de photos

Galerie de photos