FAO.org

Accueil > En action > projects > Action contre la désertification > Bureau de presse > Detail FR

Action contre la désertification

Selon le Directeur Général de la FAO, le manque de ressources financières est le principal obstacle à la mise en œuvre de l’initiative de la Grande Muraille Verte

En l’espace de cinq ans, le projet Action contre la désertification de la FAO a permis la plantation de 25 million d’arbres


30/01/2019

Rome – A l’occasion du débat sur la crise climatique au cours du Forum 2018 du Prix Nobel de la Paix, en décembre dernier, le Directeur Général de la FAO José Graziano da Silva a affirmé que l’Organisation manquait des financements nécessaires à la mise à l’échelle de son appui à la Grande Muraille Verte.

Selon le Directeur Général, le manque de moyens financiers est l’un des principaux obstacles à la mise en œuvre de mesures d’adaptation au changement climatique en agriculture. Une étude menée par la Banque Mondiale en 2010 a estimé à 7 milliards de dollars le coût annuel de l’adaptation au changement climatique en agriculture.

« L’action la plus simple que l’on puisse faire est de planter un arbre. Nous avons un projet appelé la Grande muraille verte, dans le Sahel. C’est simple: nous récoltons localement les semences forestières et les multiplions avec l’appui de femmes, avant leur plantation. Mais nous n’avons pas les moyens de mettre ces activités à l’échelle » a-t-il dit.

La FAO est un partenaire clé de l’initiative de la Grande muraille verte, programme phare africaine pour combattre les changements climatiques et la désertification. Cette initiative vise à créer des paysages verts et productifs à travers le Nord de l’Afrique, le Sahel et la Corne de l’Afrique, tout en renforçant la sécurité alimentaire et s’attaquant à la pauvreté dans la région.

A travers le projet Action contre la désertification, la FAO a bénéficié à 500 000 personnes et a restauré près de 50 000 hectares de terres dégradées par la plantation de près de 25 million d’arbres en l’espace de moins de cinq ans.

Action contre la désertification est une initiative du Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique financée par l’Union Européenne, à travers laquelle la FAO appuie les communautés rurales en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique par la restauration à grande échelle de terres dégradées, la stimulation de la croissance économique et du développement rural.

Le changement climatique est au cœur du travail de la FAO. Celle-ci estime que l’adaptation du secteur agricole doit passer par la mise en œuvre d’approches, de pratiques et de techniques intelligentes face au climat et permettant la conservation de l’environnement et de la biodiversité, et que l’adaptation doit permettre de renforcer la résilience de millions de petits producteurs.

En savoir plus sur l’intervention du Directeur Général de la FAO au Forum du Prix Nobel de la Paix