Action contre la désertification

Burkina Faso

Un tiers du territoire du Burkina Faso, soit plus de 9 millions d’hectares de terres productives, est dégradé avec une progression estimée à environ 360 000 hectares en moyenne par an.

Action contre la désertification œuvre pour la restauration des terres dégradées au Burkina Faso. La charrue Delfino, une charrue spécialisée permettant la préparation mécanisée du sol avant plantation, est utilisée pour une mise à échelle de la restauration des terres.

Depuis leur lancement en 2016, les activités ont couvert :

La restauration des terres : restauration de 6 000 hectares de terres dégradées, dont 4 200 en utilisant la charrue Delfino. Plus de 4 400 hectares de terres ont été plantées, utilisant 536 000 plants inoculés et plus de 13 tonnes de semences forestières de 42 types d'espèces ligneuses et herbacées.

Le renforcement des capacités : formation d'environ 9 900 personnes de 45 communautés rurales, 20% étant des femmes, en techniques de gestion durable des terres, suivi et évaluation, et commercialisation des produits forestiers non ligneux.

Les produits forestiers non ligneux : assistance à sept organisations comprenant 500 personnes pour le développement de produits forestiers non ligneux tels que le miel, l'huile de balanites, le fourrage, les semences pour des fins de restauration et les fruits comestibles. Ces activités ont généré des revenus de 18 900 $ US.


Action Contre la Désertification au Burkina Faso [en savoir plus]

  • Zone d'intervention: 412 villages dans les provinces du Séno et du Soum
  • Population: 550 000 habitants (provinces du Séno et du Soum)
  • Superficie couverte: 1.9 million hectares
  • Potentiel de restauration: 1.1 million d'hectares (59% de la superficie totale des deux provinces)