Action contre la désertification

Niger

Le Niger lutte contre la désertification, la dégradation des terres, la sécheresse et la perte de biodiversité depuis plusieurs années. La restauration des terres à grande échelle est nécessaire pour améliorer la sécurité alimentaire et les moyens d'existence dans les zones rurales et aider la population à s’adapter aux changements climatiques.

Action contre la désertification appuie la mise en œuvre de l’Initiative de la Grande muraille verte au Niger. L’objectif est de renforcer la résilience et la productivité des terres arides à travers la restauration et la gestion durable des ressources naturelles, tout en stimulant la croissance économique. Le projet réalise les actions suivantes :

  • Restauration des terres : 6 000 hectares de terres dégradées restaurées et plantation de près de 250 000 plants d’espèces locales adaptées d’arbres, d’arbustes et d’herbacées.
  • Diversification des activités économiques : promotion du développement de produits forestiers non ligneux à haut potentiel, incluant la gomme arabique, l’huile de balanites, les feuilles et fruits de baobab et du gao. De la même façon, les activités génératrices de revenus tels que la collecte et la vente de semences et fourrage, la production et la vente de plants de pépinières et la production et la vente de miel sont supportés.
  • Renforcement des capacités : formation de 327 petits agriculteurs en techniques de régénération naturelle assistée, récolte de semences forestières et fourragères et production de plants dans des pépinières villageoises.

Action Contre la Désertification au Niger [en savoir plus]

  • Zone d'intervention: 35 villages dans les régions de Tillaberi, Tahoua et Dosso
  • Population : 116 000 habitants
  • Superficie: 2 623 000 hectares
  • Potentiel de restauration des terres : 1 446 000 hectares (56% de la superficie totale)