FAO.org

Home > In Action > Projects > MAFAP > Highlights > Highlights archive > detail

Burkina Faso: validation des recommandations SAPAA sur les options de politique pour réduire le prix des engrais chimiques

13 Jun 2018
Le 7 juin 2018, le SAPAA et le Ministère de l’agriculture et des aménagements hydrauliques ont organisé l’atelier de validation des recommandations de l’étude SAPAA intitulée « Quelles actions politiques pour renforcer l’accès des producteurs agricoles à des engrais chimiques à prix réduits au Burkina Faso ? ».

L’atelier a rassemblé une large palette d’acteurs de la filière engrais : Ministère de l’agriculture et des aménagements hydrauliques, Ministère de l’économie et des finances, Ministère du Commerce, Organisations de producteurs (Confédération Paysanne du Faso, Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina, Union Nationale des Producteurs Semenciers du Burkina), Organisations internationales (AGRA, GIZ), Institutions financières (Coris Bank, Faîtière des Caisses Populaires du Burkina)  et autres instances (Association des Grossistes et Détaillants d’Intrants Agricoles, Coopérative de Commercialisation des Intrants et Matériels Agricoles, Organisation des Transporteurs Routiers du Faso, Autorité Nationale de Lutte contre la Fraude).

L’étude du SAPAA identifie comme leviers d’action pour réduire le prix des engrais au producteur des mesures d’ordre réglementaire, des innovations dans le mécanisme de subvention aux producteurs mais également des propositions concrètes pour réduire le coût du crédit au niveau des distributeurs d’engrais chimiques ainsi que des mécanismes de concertation pour harmoniser les coûts de transport. L’ensemble des recommandations a été validé par les participants durant l’atelier.

Les recommandations proposant des innovations dans le mécanisme de subvention vont faire l’objet de discussions au sein du groupe de travail constitué par le Ministère de l’agriculture et des aménagements hydrauliques, les agences spécialisées et les bailleurs en charge de la revue du programme de subvention actuel du Burkina Faso. Quant aux recommandations d’ordre plus réglementaire et logistique une feuille de route détaillée va être élaborée conjointement par le SAPAA et le Ministère de l’agriculture et des aménagements hydrauliques pour préciser le calendrier des prochaines étapes et les institutions à impliquer dans les discussions relatives à leur mise en œuvre effective.