FAO.org

Accueil > En action > projects > Le Projet d’atténuation du changement climatique dans l’agriculture (MICCA) > Sur le terrain > Afrique
Le Projet d’atténuation du changement climatique dans l’agriculture (MICCA)

Afrique

Dans le cadre de la stratégie de renforcement des capacités au niveau régional adoptée par la FAO, MICCA fournit une aide aux gouvernements africains afin de les aider pour la mise à jour et la proposition des inventaires nationaux de GES à La CCNUCC. Cette aide est fournie en particulier au niveau régional, sous régional et national.

Au niveau national, le fait d’obtenir des résultats sur le terrain revêt une grande importance pour convaincre les agriculteurs, les décideurs nationaux, les organisations internationales et les donateurs de la priorité à donner à l’agriculture intelligente face aux changements climatiques. En 2011-2014, MICCA a mené deux projets pilotes, en République-Unie de Tanzanie et au Kenya, qui ont montré que des pratiques d’agriculture intelligente face aux changements climatiques peuvent réduire les émissions de GES, améliorer la vie des agriculteurs et rendre les communautés locales plus aptes à s’adapter aux conditions du changement climatique.  

Soutien de MICCA concernant les bases de données des GES en Afrique

MICCA contribue aux discussions engagées sur les changements climatiques en Afrique en organisant et en participant à de nombreux ateliers. Pour de plus amples informations, voir la présentation sur Slideshare.

2017: In the framework of inter-agency collaboration between FAO and UNDP, the Global Support Programme (GSP) of UNDP/UNEP and the government of Senegal invited FAO (MICCA and REDD+) to participate in the second workshop of the West African South-South Network on MRV and Transparency, 10-13 October in Dakar, Senegal.

While the Dakar workshop aimed at developing an action plan for future activities, the Network’s scope is to provide short and long term benefits to its member countries by facilitating concrete opportunities for regional exchanges, peer to peer collaboration and improved capacity building on MRV and Transparency; provide participants with a better understanding of the linkages between the existing MRV arrangements and the Enhanced Transparency Framework established under the Paris Agreement; and share success stories and lessons learnt on MRV from the West African region.

A total of sixty-one participants from fourteen West Africa countries of the ECOWAS region (Benin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Gambia, Ghana, Guinea, Guinea-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Senegal, Sierra Leone and Togo) attended the workshop. Morocco also took part in the workshop as guest country.

More information can be found here

2017: FAO, together with the Ghanaian Ministry of Environment, Science, Technology & Innovation (MESTI) and the African Regional Group of the International Partnership on Transparency in the Paris Agreement, co-organized an anglophone regional workshop on "Finance ready mitigation Actions: building blocks for NDC achievement". The workshop took place from 25 to 27 April with 24 member countries  of the Anglophone cluster and 12 resource organizations. The main objective of the workshop was to facilitate a peer-to-peer exchange on how to develop mitigation measures (including NAMAs) in the form of policy and financial frameworks that make low-carbon projects and programmes bankable.

For more information click here

2016: Le Projet d’atténuation du changement climatique dans l’agriculture (MICCA) organise, en collaboration avec le Cluster francophone et le Centre de Compétence Changement Climatique du Maroc (4C Maroc), un atelier régional intitulé "Les sources de financement des actions d’atténuation pour les secteurs de l’énergie et de l’agriculture, foresterie et autres affectations des terres", lequel aura lieu à Casablanca, au Maroc, du 6 au 8 décembre 2016.

Les participants de l’atelier à Lomé, Togo, octobre 2016.

2016: MICCA, en collaboration avec le Global Support Programme (GSP) du PNUD et de l’UNEP, le Secrétariat de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), le Centre de Collaboration Régionale (CCR) de Lomé, le Centre pour l'énergie renouvelable et l'efficacité énergétique de la CEDEAO (CEREEC) et le Centre Régional Agrhymet, a fourni un appui à quatorze pays d'Afrique de l'Ouest à travers le «dialogue sous régional sur le cadre MRV Afrique de l'Ouest» qui a eu lieu du 4 au 6 Octobre 2016 à Lomé, Togo. L'atelier visait à fournir un appui technique sur le Cadre de mesure, rapport et vérification (MRV), avec un accent particulier sur l’énergie et l'agriculture, les forêts et autres affectations de terres (AFAT) ainsi qu’à aider les pays et les institutions régionales à créer un cadre de coopération Sud-Sud et Sud-Nord. MICCA a présenté le travail de la FAO sur les changements climatiques et la coopération Sud-Sud et dirigé une session technique d'une journée sur AFAT axée sur les arrangements institutionnels liés aux processus de rapport de la CCNUCC, ainsi qu’aux principaux éléments du MRV pour AFAT. Pour plus d'informations visitez le site Web / UNEDP GSP du PNUDLe rapport complet.

2015: MICCA en coopération avec la CCNUCC, le PNUD et le GIEC a apporté l’appui aux gouvernements des trente-quatre pays africains au cours de l 'Atelier régional pour l'Afrique sur le renforcement des systèmes de gestion des stocks durables de GES nationale» tenue à Windhoek, en Namibie. L'atelier a été axé sur les arrangements institutionnels, les questions intersectorielles pour la préparation d'un inventaire de GES national et contrôle de la qualité / assurance de la qualité (AQ / CQ) et des procédures de vérification. Deux sessions ont été facilitées par MICCA. Il y a été  effectuée une session technique sur AFAT, lequel visait à démontrer comment certains des produits développés par la FAO peuvent servir comme un moyen de mettre en œuvre des procédures QA/QC dans le secteur AFAT. Plus d’information est disponible sur le site web de la CCNUCC.

Fourth Capacity Development Workshop of the UNFCCC West Africa Project, Abidjan, Côte d'Ivoire

2015: MICCA a apporté son aide au projet de La CCNUCC sur les Systèmes nationaux durables de gestion des inventaires des gaz à effet de serre en Afrique de l’Ouest en organisant  plusieurs ateliers sur le renforcement des capacités.  Les participants ont été confrontés à de nombreux outils d’analyse de base de données de la FAO soulignant l’importance de la qualité et du contrôle des données (quality assurance/quality control - QA/QC) pour réaliser un inventaire national des GES plus fiable.

2014: Troisième atelier sur les statistiques relatives aux émissions de gaz à effet de serre. Cet atelier avait pour objectif d’attirer l’attention sur les statistiques agricoles issues des rapports nationaux de La CCNUCC sur les GES, d’évaluer d’éventuelles failles techniques et institutionnelles et de faciliter le dialogue entre les Ministères de l’Environnement, les Ministères de l’Agriculture, les Instituts nationaux des statistiques et les Bureaux chargés de rapports nationaux sur les GES. 21 pays africains ont participé à cet atelier organisé en collaboration avec la Commission africaine des statistiques agricoles (FAO-AFCAS). Cet atelier a offert aux participants la possibilité de partager leur expérience et d’apporter des réponses initiales aux défis auxquels ils doivent faire face dans leur pays.