FAO.org

Accueil > En action > Renforcement des capacités pour la sécurité alimentaire > Nouvelles > Nouvelles
Renforcement des capacités pour la sécurité alimentaire

Nouvelles

Les deux ateliers en Somalie: résumé des résultats

Sous l’égide du projet de renforcement des capacités, deux ateliers de formation sous-régionaux ont été organisés en Somalie (Hargeisa et Garowe) en mai 2014 avec l’appui des clusters de Nutrition et de Sécurité Alimentaire et de l’équipe du projet FAO. Ces formations interactives ont été facilitées par l’équipe de facilitateurs de Somalie qui ont participé à la Formation de Formateurs à Nairobi, en février 2014.


Les objectifs des deux ateliers étaient de renforcer le dialogue entre les secteurs de la nutrition et la sécurité alimentaire, de partager les connaissances techniques, et surtout de mettre en place les bases pour une collaboration efficace inter-agences et multisectorielle pour améliorer la sécurité alimentaire, la nutrition et les moyens d’existence dans les sous-régions.
21 participants à Hargeisa et 13 participants à Garowe, représentant à la fois les clusters de Nutrition et de Sécurité alimentaire, ont participé à ces ateliers de deux jours. Les participants étaient des professionnels travaillant dans des agences humanitaires internationales et locales, ainsi que dans les ministères du gouvernement.


Le contenu des formations était basé sur les contextes et moyens d’existence locaux. Les participants ont construit des arbres à problèmes et à solutions pour la malnutrition selon les moyens d’existence préalablement identifiés afin de comprendre les causes de la malnutrition dans la région et ainsi d’identifier de potentielles solutions locales viables. Cet exercice de groupe a aidé les participants à comprendre les rôles différents mais complémentaires des acteurs de la sécurité alimentaire et de la nutrition pour s’attaquer aux causes multisectorielles de la malnutrition. L’atelier a eu également un focus sur la coordination, qui est assurée par le système des clusters dans les deux sous-régions. Les membres de chaque cluster ont identifié des moyens pour mieux collaborer entre eux.


En résumé, l’atelier a été fortement apprécié par les participants et les recommandations clés pour ce type d’atelier sont à la fois d’organiser des ateliers similaires à une échelle plus petite et également d’augmenter le nombre de jours prévus pour l’atelier.


Cliquer sur le lien suivant pour télécharger l’agenda de l’atelier.