Renforcement des capacités pour la sécurité alimentaire

Semence

L'étude de la sécurité semencière est un processus qui trouve son origine dans le travail fait à la fin des années 90 par le Catholic Relief Services (CRS) et qui a été poursuivi par d'autres organisations de praticiens de l'aide en semences, notamment la FAO et le CIAT. Un outil a été développé qui a connu plusieurs itérations d'utilisation et de modification avant d'être publié par le CIAT en août 2008.

Au cours des dernières années, cet outil a été largement utilisé et progressivement amélioré, mais nécessite une adaptation supplémentaire, un affinement et une simplification avec l'objectif de:

  • augmenter sa facilité d'utilisation parmi une variété de praticiens dans des contextes différents;
  • assurer qu'il soit en ligne avec une approche de redevabilité envers les populations touchées;
  • renforcer le lien entre l'évaluation, l'analyse, les recommandations et les actions.

En particulier, le besoin de développer une version rapide qui pourrait être utilisée par les praticiens dans des contextes d'urgence a été identifié; cette version devra prendre en considération les dimensions de la résilience au niveau de la communauté et des ménages dans les contextes de crise.

C'est dans ce contexte que la FAO a organisé un Atelier multi-acteurs sur les études de la sécurité semencière en Novembre 2012 à Rome. La plupart des activités prévues dans le volet Semences du projet ressortent directement des recommandations que cet Atelier a eu à faire.

L’objectif du volet sur l’étude sur la sécurité semencière du projet est de renforcer les capacités des professionnels de l’humanitaire et des institutions publiques à mener des études sur la sécurité semencière rapides et de qualité.

Pour cela, le projet prévoit de:

Ce volet est soutenu par un comité de pilotage technique composé des principales institutions impliquées dans les études sur la sécurité semencière.